ONU : l'Asie-Pacifique doit se doter de politiques vertes pour le développement durable

Couverture d’un nouveau rapport de L’ESCAP qui propose aux pays d’Asie-Pacifique des réformes pour opérer une transition vers la croissance verte.

29 mai 2012 – La Commission économique et sociale pour l'Asie et le Pacifique des Nations Unies (CESAP) a exhorté mardi les nations de cette région à se doter de politiques destinées à la fois à réduire leurs émissions de gaz carbonique et à poursuivre leur croissance économique.

« La région d'Asie-Pacifique ne peut pas réaliser ses objectifs de développement en mettant en œuvre des stratégies de croissance conventionnelles », a reconnu la Secrétaire exécutive de la CESAP, Noeleen Heyzer, dans l'avant-propos à la feuille de route rendue publique aujourd'hui, qui propose des réformes politiques et économiques pour opérer une transition vers la croissance verte.

« La pénurie de ressources, la volatilité des prix et la crise climatique ne permettent plus de continuer comme avant. Il faut maintenant réexaminer des stratégies de croissance gourmandes en ressources et en énergie. Si nous souhaitons maintenir la forte croissance dans notre région dont nous avons besoin pour réaliser nos objectifs de développement, nous devons envisager une nouvelle approche », a recommandé Mme Heyzer.

Selon la CESAP, les pays de la région d'Asie-Pacifique consomment trois fois plus de ressources que le reste du monde pour produire la même unité de Produit intérieur brut (PIB).

La Feuille de route cherche à aider les décideurs politiques à « ne plus être forcés de choisir entre croissance économique ou respect de l'environnement, mais au contraire à créer une synergie entre la pénurie de ressources et la crise climatique pour créer des opportunités visant à réduire la pauvreté dans la région », a expliqué le Directeur de la Division pour l'environnement et le développement de la CESAP, Rae Kwon Chung, dans un communiqué de presse.

La transition vers une croissance verte nécessite selon la CESAP une forte volonté politique des gouvernements et de leurs partenaires internationaux. La Conférence de l'ONU sur le développement durable « Rio+20 », qui aura lieu au Brésil en juin, sera une opportunité exceptionnelle pour forger des partenariats mondiaux à cette fin.

« Les pays de l'Asie et du Pacifique devront créer une dynamique régionale indispensable à la transition vers une économie verte capable de sortir les gens de la pauvreté et de créer un développement durable et solide », a annoncé Mme Heyzer.


News Tracker: autres dépêches sur la question

PNUD : L'Asie-Pacifique doit pouvoir concilier croissance et environnement

En savoir plus