RDC : Le HCR et le PAM soutiennent les déplacés et les réfugiés du Nord Kivu

Des personnes fuyants la province du Nord-Kivu en RDC pour se réfugier en Ouganda. Photo: UNHCR/J. Akena

29 mai 2012 – Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a indiqué mardi que les combats récents dans la province du Nord Kivu, en République démocratique du Congo (RDC), avaient déplacé plus de 40.000 personnes en l'espace de dix jours.

La plupart des déplacés proviennent du territoire de Rutshuru, situé au nord de la capitale de la province, Goma. Entre le 10 et le 20 mai derniers, le HCR a dénombré plus de 40.000 personnes déplacées dans les secteurs de Jomba et Bwesa.

Les populations fuyaient les affrontements entre les forces gouvernementales et les combattants loyaux au commandant dissident Bosco Ntaganda, actuellement recherché par la Cour pénale internationale.

Le HCR d'apprête à apporter une aide humanitaire aux personnes déplacées, dont la majorité est hébergée dans des écoles ou des églises, avec le concours du Programme alimentaire mondial (PAM), de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et du Comité international de la Croix Rouge (CICR).

« Certaines des personnes déplacées évoquent des extorsions, du travail forcé, l'enrôlement contre leur gré de mineurs et des violences commises par des hommes armés », a expliqué la porte-parole du HCR, Melissa Fleming, dans une déclaration à la presse.

Un nombre plus réduit de personnes franchit quotidiennement la frontière entre la RDC et le Rwanda, au point de passage de Goma-Gisenyi. Alerté, le bureau du HCR au Rwanda est prêt à enregistrer les nouveaux arrivants.

« Nous continuons d'apporter une assistance dans le centre surpeuplé que le HCR administre au Rwanda en attendant qu'un nouveau camp de réfugié soit construit dans le sud du pays », a expliqué Mme Fleming, qui a prévenu que la clinique située dans le centre de transit de Nkamira faisait face à une pénurie de médicaments de base.

Le long de la frontière entre la RDC et Ouganda, le HCR et la police ougandaise aident les personnes ayant fui le Nord Kivu à rejoindre le camp de transit du HCR à Nyakabande pour y être enregistré. Depuis le 11 mai, le HCR a enregistré 11.261 personnes dans ce camp et le bureau du HCR se prépare à une intervention humanitaire d'urgence auprès de 30.000 personnes.


News Tracker: autres dépêches sur la question

RDC : le HCR juge catastrophique le déplacement de populations dans l'est

En savoir plus





Coup de projecteur