Ban encouragé par les récents pourparlers sur le dossier nucléaire iranien

Ban Ki-moon.

25 mai 2012 – Le Secrétaire général a salué vendredi les pourparlers qui viennent de s'achever à Bagdad entre la République islamique d'Iran et le groupe « E3+3 » – formé du Royaume-Uni, des États-Unis, de la Chine, de l'Allemagne et de la Fédération de Russie.

Encouragé par la bonne volonté des deux parties à poursuivre leurs discussions en vue de résoudre leurs divergences, Ban Ki-moon s'est félicité de la décision de tenir, à Moscou, les 18 et 19 juin, le prochain tour des pourparlers, a indiqué son porte-parole, Martin Nesirky.

Le Secrétaire général plaide de manière répétée pour une solution politique globale et négociée au dossier nucléaire iranien, rappelle M. Nesirky. Il soutient vigoureusement les efforts du groupe E3+3 en vue de promouvoir le dialogue et la diplomatie et espère que l'Iran prendra les mesures de renforcement de la confiance nécessaires pour garantir le caractère exclusivement pacifique de son programme nucléaire.

Pour M. Ban, a ajouté son porte-parole, il est important pour ce pays de coopérer pleinement avec l'Agence internationale à l'énergie atomique (AIEA) dans la mise en œuvre de l'accord qu'il a récemment conclu avec l'AIEA lors de la visite de son Directeur général, Yukiya Amano.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le chef de l'AIEA en visite en Iran dimanche 20 mai

En savoir plus





Coup de projecteur