L'UNRWA lance un nouveau modèle de soins de santé pour les réfugiés de Palestine

Une mère et son fils à un centre de santé palestinien.

25 mai 2012 – L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) s'est doté d'un nouveau modèle de soins de santé, dont bénéficient des centaines de milliers de réfugiés palestiniens, a annoncé vendredi M. Akihiro Seita, Directeur du programme de santé de cette agence du système onusien.

Venu présenter en conférence de presse, à Genève, un rapport à ce sujet, M. Seita a expliqué que ce programme pionnier envisage les problèmes de santé – en particulier les maladies non-transmissibles comme le diabète ou l'hypertension – de manière holistique, en associant la famille du patient dans la conduite de son hygiène de vie et la dispense de ses soins.

Lancée dans deux centres pilotes à la fin 2011, cette approche a été saluée par les populations dont s'occupe l'UNRWA : « J'ai été vraiment très heureux de constater l'enthousiasme de ces communautés et des personnels de santé pour ce projet », a indiqué le Directeur.

Fort de ce succès, le modèle est en expansion, puisque 11 dispensaires totalisant un demi million de réfugiés l'on adopté. « Notre ambition est de généraliser cette approche dans les 138 centres de soins que l'UNRWA administre à Gaza, en Jordanie, au Liban, en Syrie et en Cisjordanie », a déclaré M. Seita.

Le rapport rendu public aujourd'hui par l'UNRWA fournit également des détails sur un nouveau système de « e-santé ». Certains des centres, a poursuivi le représentant de l'UNRWA, sont désormais équipés d'un système entièrement informatisé, ce qui a permis de centraliser et d'analyser les données relatives aux patients de manière plus systématique. Ce sera bientôt l'ensemble des dispensaires qui seront informatisés.

Dans l'avant-propos du rapport, le Commissaire général de l'UNRWA, Filippo Grandi, indique que cette publication arrive à un moment déterminant pour le Moyen-Orient. Les demandes de changement social et politique, les conflits et l'incertitude économique ont en effet modifié la manière de travailler de l'UNRWA.

Ce climat exacerbe les tensions profondes causés par le conflit israélo-palestinien sur les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient. Principal prestataire de soins pour ces populations dans la région, l'UNRWA a également pour rôle d'atténuer les effets sur la santé de ces différents facteurs.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Gaza : l'UNRWA construit des logements grâce à un don des Pays-Bas

En savoir plus





Coup de projecteur