Zimbabwe : Navi Pillay demande à Mugabe de veiller à la tenue d'élections pacifiques

Navi Pillay a rencontré le Président du Zimbabwe Robert Mugabe. Photo: HCDH/W. Chingombe

24 mai 2012 – Pour sa toute première visite au Zimbabwe, la Haute Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, a exhorté le Président du pays, Robert Mugabe, à veiller au déroulement pacifique des élections présidentielles à venir.

« Cette réunion a été très importante », s'est félicité Mme Pillay. « Le Président ma raconté l'histoire de son pays, m'expliquant que certains des problèmes qui se posent aujourd'hui étaient enracinés dans le passé. », a-t-elle expliqué à l'issue de son entrevue avec M. Mugabe dans la capitale Harare.

« J'ai félicité le Président pour son appel en vue de prévenir les violences lors des élections à venir. Je l'ai exhorté à renouveler de tels appels, comme à veiller à la tenue d'élections libres et équitables et exemptes de violences », a indiqué la Haute Commissaire, arrivée dans le pays dimanche dernier dans le cadre d'une mission de cinq jours.

Si la date du prochain scrutin au Zimbabwe n'a pas encore été fixée, il doit avoir lieu l'an prochain. Au cours de sa visite, Mme Pillay s'est également entretenue avec le Premier Ministre Morgan Tsvangirai, qui a évoqué avec elle les défis qui continuent de se poser malgré la formation d'un gouvernement d'unité nationale en 2009.

Ce gouvernement avait été formé pour mettre fin aux violences ayant émaillé l'élection présidentielle de 2008, lorsque M. Tsvangirai s'était présenté contre M. Mugabe.

« Le Premier Ministre a été très ferme et direct et m'a convaincu de son engagement en faveur de la protection des droits de l'homme et de la tenue d'élection sans heurts », a indiqué Mme Pillay.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Droits de l'homme : Navi Pillay va se rendre au Soudan du Sud et au Zimbabwe

En savoir plus



Coup de projecteur