Ban Ki-moon rencontre le nouveau Président de la France, François Hollande

Le Secrétaire général Ban Ki-moon. Photo ONU/Mark Garten

21 mai 2012 – Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a rencontré lundi le nouveau Président de la France, François Hollande, en marge du 25ème sommet de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) à Chicago.

Selon son porte-parole, Martin Nesirky, M. Ban a félicité M. Hollande de son élection et exprimé sa confiance que les relations entre la France et les Nations Unies s'en trouveraient renforcées. Les deux hommes ont évoqué la situation en Syrie et la Conférence de l'ONU sur le développement durable (Rio + 20), qui se tiendra en juin au Brésil.

S'agissant de la Syrie, « nous nous trouvons à un moment crucial dans la recherche d'une solution pacifique à la crise », a déclaré M. Ban, profondément préoccupé par le risque de guerre civile et les actes de violence au Liban voisin. Il a également témoigné sa gratitude aux Casques bleus français pour le rôle important qu'ils assument au sein de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL), a indiqué le porte-parole.

Le Secrétaire général a par ailleurs rappelé que la crise de la zone euro souligne l'importance que prend la question du développement économique durable et de la Conférence Rio+20 de l'ONU.

Samedi, M. Ban a rencontré le nouveau Ministre des Affaires étrangères français, Laurent Fabius. Au cours de leur entrevue, les deux hommes ont évoqué les situations en Syrie, au Liban, en Guinée-Bissau, au Mali et dans la région du Sahel, selon M. Nesirky.

En Syrie, le soulèvement populaire qui a débuté en mars 2011 a fait depuis plus de 9.000 morts, la plupart des civils, et entraîné le déplacement de dizaines de milliers de personnes. Afin de soutenir le plan de paix de l'ONU et de la Ligue des États arabes, le Conseil de sécurité a créé la Mission de supervision des Nations Unies en Syrie (MISNUS), composée d'observateurs militaires non armés chargés de superviser la cessation des violences.

Au Mali, des combats opposent, depuis janvier, des groupes rebelles touaregs aux forces gouvernementales dans la région Azawad, située dans le nord du pays, provoquant le déplacement dans les pays voisins de nombreuses personnes. Le Mali fait également partie des pays de la région du Sahel touchés par une crise alimentaire due à une longue sécheresse.

En Guinée-Bissau, des membres des forces armées du pays ont pris le pouvoir lors d'un coup d'Etat, le 12 avril dernier, entre les deux tours des élections présidentielles. Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté vendredi une résolution dans laquelle il a pris des mesures de sanction contre plusieurs responsables du coup d'État militaire.


News Tracker: autres dépêches sur la question

France : Ban Ki-moon félicite le nouveau Président de la République

En savoir plus





Coup de projecteur