Libye : Un groupe d'experts de l'ONU va se pencher sur l'utilisation de mercenaires

Faiza Patel, Président du Groupe de travail sur les mercenaires.

18 mai 2012 – Le groupe de travail des Nations Unies sur l'utilisation de mercenaires vient d'annoncer qu'il effectuerait, du 21 au 25 mai, une visite en Libye afin d'examiner les allégations selon lesquelles des mercenaires auraient été utilisés lors du conflit récent dans le pays, ainsi que les mesures prises par le gouvernement en vue de combattre ce phénomène après la fin des hostilités.

Cette mission d'établissement des faits par des experts indépendants, créée par le Conseil des droits de l'homme de l'ONU, est la toute première de ce genre en Libye.

« Au delà de la question des mercenaires, nous avons l'intention d'obtenir des informations de première main sur les activités de compagnies privées qui offrent une assistance sur le plan militaire et des services de sécurité, leurs agissements en Libye et l'impact qu'elles ont eues sur les droits de l'homme », a annoncé la Présidente et rapporteur du groupe d'experts, Faiza Patel.

Les experts, qui se rendront en Libye à l'invitation du gouvernement, souhaitent également ouvrir un dialogue constructif avec les autorités et les autres interlocuteurs pertinents sur la règlementation des activités menées par de telles entreprises en Libye, notamment concernant les autorisations et les licences accordées et les poursuites judiciaires dans les cas de violations des droits de l'homme.

Dans un rapport transmis en novembre 2011 à l'Assemblée générale de l'ONU, le groupe d'experts avait mis en garde contre les activités de plus en plus fréquentes de compagnies de sécurité et paramilitaires privées, qui posent de sérieux obstacles à la protection des droits humains. Le groupe avait plaidé en faveur de règlementations au niveau international.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Des experts de l'ONU alarmés par la multiplication des activités de mercenaires

Coup de projecteur