Ban Ki-moon demande aux jeunes de faire pression pour le succès de Rio+20

Logo de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio+20).

17 mai 2012 – Le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a demandé jeudi aux jeunes du monde entier « de faire du bruit » pour aider à accélérer les négociations préparatoires à la Conférence de l'ONU sur le développement durable (Rio+20) qui aura lieu en juin au Brésil.

« La vérité c'est que je suis déçu par les négociations. Elles n'avancent pas assez vite. C'est pourquoi j'ai besoin de vous. Quand je vous demande de faire du bruit, c'est que je voudrais que vous fassiez entendre vos voix. Exigez de l'action, dénoncez les gouvernements qui ne font pas assez », a dit M. Ban aux lycéens qui participaient à la Conférence internationale dite « La Salle de classe mondiale de l'ONU » à l'Assemblée générale à New York. Il s'agit d'un exercice de simulation de l'action des Nations Unies.

Plus tôt ce mois, des représentants des gouvernements qui négocient le document final de Rio+20 se sont accordé cinq jours supplémentaires afin de surmonter les désaccords qui persistent et qui ont empêché davantage de progrès dans les négociations. Ce document final devrait constituer la base des engagements de la communauté internationale sur le développement durable et préparer la liste des actions concrètes qui seront décidées lors de la conférence au Brésil.

« Un succès à Rio veut dire de la lumière dans les foyers qui vivaient dans l'obscurité. Cela veut dire de la nourriture pour les familles qui ont faim. L'accord de Rio protègera nos océans et améliorera la vie dans nos villes. Il permettra le progrès partout sur notre planète », a souligné le Secrétaire général aux jeunes.

« Les jeunes ont une capacité particulière à exiger le changement. C'est pourquoi je me tourne vers vous », a-t-il ajouté.

La conférence a rassemblé des lycéens du monde entier pour débattre de sujets internationaux tels que le rôle des femmes pour la paix et la sécurité, l'élimination du racisme et de la xénophobie ou encore les effets de la radiation nucléaire. Cette année, la conférence devait inclure une simulation de la Conférence de Rio+20 en se concentrant notamment sur les changements climatiques, le développement durable et l'environnement.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le développement durable passe par l'autonomisation des femmes, selon l'ONU

Aucun résultat
Aucun résultat