L’ONU salue le dialogue Venezuela-Guyana sur leur différend frontalier

Le Secrétaire général Ban Ki-moon (à droite) avec Norman Givran, son Représentant personnel sur le différend frontalier entre le Venezuela et le Guyana. Photo ONU/Mark Garten

17 mai 2012 – Le Représentant personnel du Secrétaire général sur le différend frontalier entre le Venezuela et le Guyana, Norman Girvan, a salué jeudi la tenue récente d'un atelier sur le différend frontalier qui oppose de longue date le Guyane et le Venezuela qui illustre l'engagement des deux pays à trouver une solution pacifique au différend.

« Cet atelier a eu lieu dans le contexte des relations très amicales et cordiales qui existent à présent entre le Guyana et le Venezuela et leur engagement envers le processus de bons offices établi par le Secrétaire général [Ban Ki-moon] », a déclaré M. Girvan dans un communiqué de presse.

L'atelier, qui a eu lieu mardi et qui a été organisé avec l'aide du Département des affaires politiques de l'ONU, a mis l'accent sur les approches multidimensionnelles et les meilleures pratiques pour la résolution de disputes à partir d'exemples du monde entier.

Parmi les participants, il y avait les représentants des deux pays auprès de ce processus de bons offices, Hari Narayen Ramkarran, du Guyana, et Roy Chaderton Matos, du Venezuela, ainsi que les Représentants permanents de ces pays auprès des Nations Unies à New York.

« Les participants ont fait preuve d'un esprit très positif et constructif, et toutes les parties prenantes ont convenu qu'elles étaient mieux préparées grâce aux informations pertinentes », a ajouté M. Girvan en indiquant que les participants à l'atelier exploraient actuellement les étapes possibles à suivre.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Jamaïcain Norman Girvan nommé Représentant personnel du Secrétaire général

En savoir plus