RDC : le HCR juge catastrophique le déplacement de populations dans l'est

Un membre du personnel du HCR avec des femmes congolaises déplacées au camp de Lushebere. Photo: HCR/S. Schulman

16 mai 2012 – Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, António Guterres, a exprimé mercredi son inquiétude sur les récents afflux de réfugiés au Rwanda et en Ouganda fuyant les combats dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC).

Selon le personnel du HCR au Rwanda, plus de 8.200 réfugiés sont arrivés au Rwanda en provenance de la RDC depuis le 27 avril. La plupart d'entre eux restent près de la frontière. Cette population s'ajoute aux 55.000 réfugiés congolais qui sont déjà hébergés au Rwanda, a précisé le HCR dans un communiqué de presse.

En Ouganda, les autorités ont indiqué au HCR que 30.000 réfugiés sont arrivés ce mois-ci. Avant ce nouvel afflux, l'Ouganda accueillait déjà 175.127 réfugiés, y compris 97.424 personnes originaires de la RDC, 22.834 Somaliens, 11.823 Soudanais et 16.116 Rwandais.

« Le niveau de déplacement de population que nous observons dans l'est de la République démocratique du Congo est déjà catastrophique », a indiqué António Guterres. « Le conflit combiné à un accès très limité pour les travailleurs humanitaires signifie que plusieurs milliers de personnes se trouvent sans protection ni assistance. Désormais des personnes dans le besoin arrivent également dans les pays voisins. »

La violence affecte les provinces du Sud-Kivu et du Nord-Kivu en RDC depuis plusieurs années. Mais la situation a empiré ces derniers mois avec les récents combats entre les forces gouvernementales et les soldats fidèles à l'ancien chef rebelle Bosco Ntaganda.

Depuis novembre 2011, après des élections présidentielles et parlementaires, environ 300.000 personnes ont été nouvellement déplacées. Elles s'ajoutent à plus de 1,1 million de personnes déplacées qui avaient fui de précédentes vagues de violences. En RDC, à travers tout le pays et en incluant ce nombre, plus de deux millions de personnes sont désormais déracinées.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Conseil de sécurité condamne une attaque contre des casques bleus en RDC

En savoir plus





Coup de projecteur