Népal : l'ONU appelle au compromis dans l'élaboration du nouveau système fédéral

Une manifestation dans les rues de Kathmandou en faveur de la rédaction d'une nouvelle constitution pour le Népal.

15 mai 2012 – Le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a fait part lundi de sa préoccupation concernant les tensions de plus en plus fortes et les perturbations de la vie quotidienne dans certaines régions du Népal liées aux discussions autour du futur système fédéral et l'incapacité jusqu'à présent des dirigeants politiques à forger un consensus dans le processus d'élaboration de la nouvelle constitution.

« A l'approche de l'échéance du 28 mai fixé à l'Assemblée constituante pour compléter le travail, il est impératif que les partis politiques du Népal dépassent leurs différences et arrivent à un consensus. Ayant franchi des étapes historiques depuis 2005, ils ne peuvent pas se permettre de décevoir le peuple népalais », a déclaré le porte-parole de M. Ban dans une déclaration à la presse.

Selon le Secrétaire général, il est important que toutes les parties prenantes adhèrent aux accords existants pour répondre aux aspirations des groupes qui ont traditionnellement été marginalisés. En même temps, il faut rassurer les groupes qui craignent d'être défavorisés par le nouveau système fédéral.

« Le Secrétaire général exhorte tous, et particulièrement ceux qui manifestent dans les rues, de le faire de manière pacifique, en respectant les droits d'autrui et sans entraver l'accès humanitaire à l'ensemble du territoire. Il exhorte le gouvernement à répondre aux tensions croissantes en accord avec les lois nationales et le droit international », a souligné le porte-parole de M. Ban.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ban Ki-moon salue les progrès du processus de paix au Népal

En savoir plus