OIT : La protection sociale est cruciale pour sortir de la crise

Le Directeur général de l’OIT, Juan Somavia. Photo ONU/Evan Schneider

9 mai 2012 – Le Directeur général de l'Organisation internationale du Travail (OIT), Juan Somavia, a rappelé mercredi que la protection sociale est un outil crucial pour sortir de la crise, en soulignant les coûts sociaux « énormes » des plans d'austérité adoptés à la hâte.

« En tant qu'instrument de crise, la protection sociale est un outil crucial puisqu'elle permet d'augmenter la demande économique. Les mesures de protection sociale sont également essentielles pour combattre la pauvreté, alors que 75 à 80% de la population mondiale n'ont aucune protection sociale », a déclaré M. Somavia lors d'une réunion à Genève.

Le Directeur général de l'OIT a souligné que l'impact des mesures de protection sociale est immédiat dans la vie des gens, contrairement aux allègements d'impôt qui bénéficient surtout aux personnes plus aisées et qui ne relancent pas la demande.

M. Somavia a fait part de sa préoccupation concernant les inégalités croissantes et il a appelé à un dialogue social renforcé qui permettrait de rétablir un équilibre.

« La crise mondiale est entrée dans une nouvelle phase. Sous la pression des marchés financiers, certains gouvernements ont été obligés d'adopter des mesures d'austérité dans la hâte, sans consultations et avec un coût social considérable. Nous avons déjà vu des conséquences négatives en termes de grèves, de mouvements sociaux, de protestations et de climats sociaux détériorés », a indiqué M. Somavia.

Il est attendu qu'une recommandation sur les socles de protection sociale à l'échelle nationale sera adoptée lors de la Conférence internationale sur le travail qui aura bientôt lieu à Genève et qui servira de guide pour les Etats membres.

« Si elle est adoptée lors de notre conférence, la recommandation sur les socles de protection sociale sera utile pour traduire ce concept en réalité, en établissant un cadre commun pour des applications nationales différentes », a souligné M. Somavia.


News Tracker: autres dépêches sur la question

OIT : le monde est confronté au défi de créer 600 millions d'emplois

En savoir plus





Coup de projecteur