Etats-Unis : un expert de l'ONU demande à mieux intégrer les peuples autochtones

Le rapporteur spécial James Anaya. Photo ONU/Jean-Marc Ferré

7 mai 2012 – A la fin d'une mission de douze jours aux Etats-Unis, le Rapporteur spécial de l'ONU sur les droits des populations autochtones, James Anaya, a exhorté vendredi ce pays à adopter des mesures pour résoudre les difficultés rencontrées par les populations amérindiennes, d'Alaska, et d'Hawaï.

« Des mesures concertées sont nécessaires pour développer de nouvelles initiatives et modifier les initiatives existantes en consultation et en véritable partenariat avec les populations autochtones, avec pour objectif de renforcer leur auto-détermination et leur pouvoir de décision dans les domaines qui les concernent à tous les niveaux », a déclaré M. Anaya dans un communiqué de presse.

L'expert indépendant de l'ONU a salué un certain nombre d'initiatives prises par le gouvernement fédéral américain pour développer les politiques de consultations et des espaces de dialogue avec les tribus afin de régler les différends, améliorer l'éducation, le développement économique et le respect des lois dans les zones habitées par les populations autochtones.

M. Anaya a cependant souligné le besoin de mesures adéquates pour la réconciliation suite à l'oppression subie par le passé par ces peuples autochtones. « Au cours de mes consultations avec les peuples autochtones j'ai senti le sentiment de perte, d'aliénation et d'atteinte à la dignité qui submerge ces communautés autochtones », a-t-il remarqué.

« J'ai entendu des appels de communautés autochtones du pays entier pour que le gouvernement respecte la souveraineté tribale et pour que les peuples autochtones puissent mieux contrôler leurs propres affaires et pour que les nombreuses entraves à l'autodétermination soient supprimées », a dit M. Anaya.

M. Anaya a dit qu'il avait constaté que de nombreuses communautés autochtones disposaient d'institutions d'auto-gouvernance et de justice communautaire, de programmes de développement sociaux et économiques qui ont fait la preuve de leur efficacité et qui sont adaptés aux réalités tribales et qui servent à consolider les cultures et les valeurs autochtones.

« J'ai rassemblé une quantité considérable d'informations obtenues auprès des peuples autochtones et des représentants du gouvernement des quatre coins du pays, avec pour objectif d'évaluer comment les standards de la Déclaration de l'ONU sur les droits des peuples autochtones sont reflétés dans les lois du pays, dans les politiques et les programmes aussi bien au niveau des Etats qu'au niveau fédéral, et pour identifier les bonnes pratiques et les besoins de réformes », a expliqué l'expert de l'ONU qui présentera son rapport à la prochaine session du Conseil des droits de l'homme de l'ONU.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Canada : un expert tire la sonnette d'alarme sur la situation des autochtones

En savoir plus



Coup de projecteur