Belarus : l'ONU salue la libération de deux prisonniers politiques

Le métro de Minsk. Photo: Redline

20 avril 2012 – Le Haut commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a salué vendredi la libération la semaine dernière de deux dirigeants de l'opposition au Belarus et a exhorté les autorités de ce pays à lancer un processus de dialogue avec l'opposition et à libérer l'ensemble des personnes incarcérées pour avoir exercé leurs droits humains fondamentaux.

« Beaucoup de ces individus ont été emprisonnés pour leur participation aux évènements du 19 décembre 2010 à la veille des élections, lorsqu'une manifestation pacifique de l'opposition dans le centre de Minsk a été dispersée par la police et par les forces de sécurité. Quelques 600 militants de l'opposition, des journalistes et des défenseurs des droits de l'homme ont été arrêtés, dont Andrei Sannikau, l'un des candidats à l'élection présidentielle et son conseiller Dmitri Bandarenka », a rappelé le porte-parole du HCDH Rupert Colville, lors d'un point presse à Genève.

Plus de 40 dirigeants et militants de l'opposition ont été condamnés à la prison ferme suite à cet épisode. M. Sannikau a été condamné à cinq ans de prison, et M. Bandarenka à deux ans. Les deux hommes ont été libérés le 14 avril.

« Nous exhortons le gouvernement de Belarus à libérer sans conditions tous ceux qui restent incarcérés pour leur participation pacifique aux évènements du 19 décembre, ainsi que tous les autres défenseurs des droits de l'homme incarcérés, tel que Ales Bialiatski ou le militant de l'opposition Syarhey Kavalenka », a indiqué M. Colville.

« Nous appelons également le gouvernement à prendre des mesures pour assurer que les défenseurs des droits humains et les journalistes puissent faire leur travail sans craindre les intimidations ou les pressions. Le HCDH se tient prêt à assister le gouvernement à faire en sorte que le peuple du Belarus profite davantage de ses droits civils et politiques », a-t-il ajouté.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Belarus : l'ONU dénonce la condamnation d’un défenseur des droits humains