L'ONU salue l'engagement de l’Europe en faveur de l'énergie pour tous

Des panneaux solaires. Photo PNUD

16 avril 2012 – Le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a salué lundi l'Union européenne pour l'assistance qu'elle va apporter aux pays en développement afin de fournir à leurs populations un accès à l'énergie durable. L'objectif de l'initiative est d'apporter des services énergétiques à 500 millions de personnes d'ici à 2030.

« Je salue l'engagement de la Commission européenne à soutenir l'initiative de l'énergie durable pour tous. La volonté européenne de mettre l'énergie au centre de la politique de développement et de faire avancer la question de l'accès à l'énergie, contribue à placer l'énergie en tête de l'agenda mondial en matière de développement », a déclaré M. Ban lors de son discours au Sommet de l'Union européenne sur l'énergie pour tous.

Le Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a annoncé lors du sommet qu'une structure d'assistance technique d'une valeur de 50 millions d'euros sera créée pour rassembler les connaissances des experts européens en la matière.

L'initiative se concentrera sur l'amélioration des instruments financiers innovants et les programmes de garanties de risques dans les pays en développement afin de débloquer davantage d'investissements privés.

Dans la perspective de la Conférence de l'ONU sur le développement durable « Rio+20 », l'Union européenne cherchera à mobiliser plusieurs centaines de millions d'euros pour soutenir des investissements concrets dans le domaine de l'énergie durable dans les pays en développement afin d'encourager un effet démultiplicateur du flux d'investissements du secteur privé.

« Le lien entre l'énergie et le développement est fondamental. Sans accès à l'énergie, nous ne pourrons pas atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement. C'est pour cela que nous avons organisé le sommet d'aujourd'hui. Nous nous sommes engagés à atteindre l'objectif d'accès universel à l'énergie durable pour tous d'ici à 2030 », a déclaré M. Barroso.

« En réunissant nos partenaires, le secteur privé et la société civile, nous travaillerons main dans la main pour réaliser cet objectif. Avec l'engagement fort aujourd'hui d'assister les pays en développement à fournir un accès énergétique à 500 millions de personnes d'ici à 2030, nous prouvons notre propre engagement et nous espérons que d'autres se joindront à nous pour faire en sorte que l'accès à l'énergie ne soit plus un privilège, mais un droit », a ajouté le Président de la Commission européenne.

L'initiative en matière d'énergie durable pour tous est une initiative mondiale qui soutient trois objectifs complémentaires et liés : assurer l'accès universel aux services énergétiques modernes, multiplier par deux l'efficacité énergétique, et multiplier par deux la portion de l'énergie renouvelable dans la consommation énergétique totale.

« C'est un engagement politique fort. Il nous mènera à mi-chemin vers l'objectif que j'ai fixé pour assurer l'accès universel à l'énergie d'ici à 2030. Cet objectif est d'une importance primordiale pour relancer la croissance économique, mettre fin à la pauvreté énergétique, améliorer l'égalité sociale et protéger l'environnement », a dit M. Ban.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) estime que 1,3 milliard de personnes, soit une personne sur cinq au monde, sont privées d'électricité, et près de 40% de la population mondiale dépend du bois ou du charbon pour cuisiner, ce qui produit une fumée toxique qui nuit à leur santé.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Rio+20 est l'occasion d'envisager l'avenir que nous voulons, selon Brice Lalonde

Aucun résultat
Aucun résultat