L'ONU surveille la situation en Indonésie qui a été frappée par un fort séisme

Le Détroit de la Sonde entre Java et Sumatra en Indonésie. Photo: Hullie

11 avril 2012 – Alors que la province d'Aceh, en Indonésie, a été frappée par un séisme de magnitude 8,9 mercredi, le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué qu'il n'avait pas reçu d'informations faisant état d'une montée du niveau de la mer mais qu'il surveillait de près la situation.

L'OCHA a précisé qu'il était en contact avec plusieurs partenaires sur le terrain qui ont indiqué pour l'instant qu'il n'y avait pas eu d'importants dégâts ni de victimes. « Le Bureau n'a pas reçu d'information faisant état d'une montée significative du niveau de la mer », a-t-il ajouté.

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et l'Organisation internationale du travail (OIT), ainsi que des organisations humanitaires partenaires, ont des employés sur le terrain à Banda Aceh, la capitale de la province d'Aceh, et surveillent de près la situation.

L'OCHA a informé le gouvernement indonésien que les Nations Unies étaient prêtes à apporter une assistance si celle-ci est requise.

Selon la presse, le séisme a eu lieu au large de l'île de Sumatra, déclenchant une alerte au tsunami sur l'ensemble de l'océan Indien, tandis que des scènes de panique rappelaient le tsunami de 2004 qui avait fait 220.000 morts dans la région. L'alerte au tsunami a été vite levée face à l'absence de vagues significatives, de dégâts ou de victimes.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'ONU renforce sa coopération sur la gestion des catastrophes avec l'ASEAN

Aucun résultat
Aucun résultat