Myanmar : les élections seront un test de la démocratisation - expert de l'ONU

Le Rapporteur spécial sur la situation des droits de l’homme au Myanmar, Tomas Ojea Quintana.

30 mars 2012 – Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits humains au Myanmar, Tomás Ojea Quintana, a affirmé vendredi que les élections législatives partielles au Myanmar le 1er avril seront un indicateur clé pour mesurer les progrès faits par le gouvernement dans le processus de réformes. Lors de ce scrutin, 48 sièges au parlement seront en jeu.

« C'est un moment crucial de l'histoire du Myanmar. J'ai répété à plusieurs reprises que les prochaines élections devront être véritablement libres, équitables, inclusives et transparentes, mais la crédibilité du scrutin de dimanche ne se déterminera pas seulement ce jour-là, mais aussi dans la préparation et dans ce qui suit », a indiqué M. Quintana dans un communiqué de presse.

M. Quintana s'est dit encouragé par la récente vague de réformes démocratiques dans le pays qui a eu un impact positif sur la situation des droits humains, dont la libération d'un nombre considérable de prisonniers politiques et le renouvellement de l'enregistrement des partis politiques.

Cependant, le Rapporteur spécial a fait part de sa préoccupation concernant des informations sur des irrégularités électorales et il a lancé un appel aux autorités de faire preuve d'une véritable volonté politique pour assurer un processus électoral paisible et bien géré afin de consolider la confiance des citoyens et la légitimité de la transition démocratique. Il a également demandé au gouvernement de garantir les libertés d'expression, d'opinion, de rassemblement et d'association.

« Le processus électoral de 2010, qui n'était pas aux normes internationales, était une occasion manquée pour le Myanmar à relever les défis de la démocratisation. Cela ne devrait pas se répéter alors que le Myanmar entame une ère nouvelle et plus ouverte de son histoire », a souligné M. Quintana.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Myanmar : l'ONU identifie les réformes à entreprendre en priorité

En savoir plus





Coup de projecteur