Gaza : l'ONU est inquiète de l’impact de la pénurie d’électricité

Une femme et ses enfants collectant du bois et du papier pour cuire du pain à Ezbet Abd Rabbo, dans la bande de Gaza. Photo Shareef Sarhan

22 mars 2012 – Le Coordonnateur humanitaire de l'ONU pour les Territoires palestiniens occupés, Maxwell Gaylard, a fait part jeudi de sa grande préoccupation concernant les effets néfastes de la grave pénurie d'électricité et de carburant dans la bande de Gaza.

« Ces pénuries chroniques ont atteint un stade qui va au-delà du rationnement de l'électricité et de l'eau auquel les foyers sont soumis depuis plusieurs années déjà et elles rendent la vie quotidienne des Gazaouis de plus en plus difficile », a expliqué M. Gaylard dans une déclaration à la presse.

Les hôpitaux et les ambulances fonctionnent difficilement. Le système d'approvisionnement en eau et les structures d'assainissement qui sont déjà fragiles se détériorent et la vie quotidienne est de plus en plus difficile, a-t-il ajouté.

M. Gaylard a salué l'information qui fait état de négociations entre les parties prenantes pour résoudre les problèmes d'approvisionnement sur le court et long terme, et il les a encouragé à identifier des solutions au plus vite.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Les colons israéliens entravent l'accès des Palestiniens à l'eau, selon l'ONU

En savoir plus






Coup de projecteur