L'UNICEF avertit qu'une catastrophe menace les enfants du Sahel

Des mères et des enfants dans la région de Maradai au Niger. Photo: PAM/Phil Behan

16 mars 2012 – Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a émis une alerte vendredi concernant la région africaine du Sahel où plus d'un million d'enfants âgés de moins de cinq ans font face à une catastrophe dans le contexte de la crise alimentaire qui sévit dans la région.

Une estimation de l'UNICEF fait état de 15 millions de personnes qui risquent de faire face à l'insécurité alimentaire dans les pays du Sahel, dont 5,4 millions au Niger, trois millions au Mali, 1,7 million au Burkina Faso et 3,6 millions au Tchad, ainsi que plusieurs centaines de milliers au Sénégal, en Gambie et en Mauritanie.

L'UNICEF s'inquiète du fait que la saison sèche approche dans les pays affectés et s'attend à voir une plus grande affluence dans les centres de nutrition thérapeutiques. « Une catastrophe multiple menace les enfants du Sahel », a déclaré le Directeur régional de l'agence, David Gressly.

Plus d'un million d'enfants âgés de moins de cinq ans sont menacés. « Des conditions plus extrêmes pourraient faire grimper ce chiffre à plus d'un million et demi, et les fonds n'arrivent toujours pas dans en quantités suffisantes pour nous permettre de nous préparer correctement », a-t-il ajouté. A ce jour, l'UNICEF a reçu 24 millions de dollars sur les 119 millions demandées dans l'appel d'urgence pour 2012.

L'ONU et ses partenaires apportent un soutien aux victimes de la crise alimentaire au Sahel qui est due à un manque de précipitation et des mauvaises récoltes. Le conflit entre des forces gouvernementales et des rebelles touaregs au nord du Mali a déplacé un grand nombre de personnes et cela a aggravé la crise alimentaire dans toute la région.

« L'intensification des combats au Mali et l'insécurité au nord du Nigéria et ailleurs, compliquent l'opération de distribution d'aide. Sans une aide humanitaire adéquate, et des efforts concentrés pour réduire les risques au moyen terme, nous risquons de voir toute une génération tomber dans la dépendance et la pauvreté », a indiqué M. Gressly.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Sahel : la FAO lance un nouvel appel de fonds pour conjurer la crise alimentaire

En savoir plus





Coup de projecteur