Côte d'Ivoire : l'ONUCI encouragée par le rythme de dépôt d'armes

Désarmement volontaire à Abobo, en Côte d’Ivoire. Photo ONUCI/Macline Hien

15 mars 2012 – L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) enregistre un rythme encourageant de dépôt d'armes même si des progrès restent encore à faire, a déclaré jeudi à Abidjan, le porte-parole de l'ONUCI, Hamadoun Touré, lors du point de presse hebdomadaire de la mission.

Le porte-parole a fait un bref bilan de l'opération de dépôt d'armes volontaires débutée en juin 2011. « A ce jour, 2.000 ex-combattants ont déposé volontairement 1.300 armes et plus de 50.000 munitions », a-t-il affirmé, soulignant que l'opération se poursuivrait cette semaine dans certaines villes de l'ouest et du sud-ouest du pays.

Les cérémonies de remise d'armes sont supervisées par la section Désarmement, démobilisation et réintégration (DDR) de l'ONUCI en collaboration avec la sous commission Opération-sécurité de la Com-Nationale des armes légères et de petits calibres (ALPC).

En outre, dans le cadre de sa mission de mise en sûreté des populations, l'équipe de l'ONUCI chargée de la dépollution des bombes et munitions non explosées continue ses activités sur l'ensemble du territoire.

« Très prochainement, nous mettrons à la disposition des populations un numéro vert qu'elles pourront contacter pour alerter sur la présence de tels objets qui ont fait récemment des blessés parmi de jeunes enfants qui jouaient avec des engins non explosés », a dit le porte-parole.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Côte d'Ivoire : l'ONUCI félicite le nouveau Premier ministre

En savoir plus