Corée du Nord : l'AIEA salue des avancées sur le programme nucléaire

Le Directeur général de l’AIEA, Yukiya Amano. Photo AIEA/D. Calma

29 février 2012 – Le Directeur général de l'Agence internationale à l'énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano, s'est félicité mercredi de l'annonce par les Etats-Unis de leurs récents pourparlers avec la République populaire démocratique de Corée (RPDC) sur le programme nucléaire de ce pays, jugeant qu'il s'agissait d'une avancée importante.

« Comme je l'ai dit par le passé, l'Agence a un rôle essentiel à jouer pour vérifier le programme nucléaire de la RPDC. Dans l'attente de davantage de détails, nous sommes prêts à retourner à Yongbon pour mener les activités de surveillance à la demande et en accord avec le Conseil des gouverneurs de l'Agence », a dit M. Amano dans un communiqué de presse.

Selon la presse, la Corée du Nord a accepté la mise en place d'un moratoire sur les lancements de missiles longue distance, et sur les essais nucléaires et les activités d'enrichissement de l'uranium menés à son usine de Yongbyon. Cette annonce de Washington a été confirmée par Pyongyang.

La Corée du Nord a également accepté le retour d'inspecteurs de l'AIEA pour superviser le moratoire sur l'enrichissement de l'uranium à Yongbyon. En échange, les Etats-Unis ont annoncé la reprise prochaine de leur aide alimentaire à la Corée du Nord. C'est de son site nucléaire de Yongbyon que la Corée du Nord avait expulsé les inspecteurs de l'AIEA en 2009.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Un expert de l’ONU appelle la Corée du Nord à renouer avec le reste du monde

En savoir plus