Année des forêts : l'ONU récompense des militants de la protection des forêts

La République démocratique du Congo possède la moitié des forêts et des ressources en eau de l’Afrique. Photo: UNEP

9 février 2012 – Lors d'une cérémonie organisée jeudi par le Forum des Nations Unies sur les forêts (FNUF) au siège de l'ONU à New York pour clôturer l'Année internationale des forêts, le prix « Héros des forêts » a été décerné à six lauréats originaires du Cameroun, du Japon, de Russie, du Brésil et des Etats-Unis.

« Chacun d'entre nous, parmi les 7 milliards d'êtres humains de la planète, sommes liés aux forêts pour notre bien être physique, économique et spirituel. Le prix 'Héros des forêts' du FNUF a été conçu dans le cadre de l'Année internationale des forêts 2011 pour identifier et rendre hommage aux innombrables individus du monde entier qui se dévouent à protéger les forêts », a déclaré la Directrice du secrétariat du FNUF, Jan McAlpine.

Au cours de l’année 2011, les Nations Unies ont organisé une série de manifestations et d’activités pour souligner la valeur des forêts et des mesures que peuvent prendre les gens pour les protéger.

Selon le Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC), les forêts couvrent 31% de la surface terrestre du globe, capturent plus de 1.000 milliards de tonnes de carbone et fournissent un moyen de subsistance à plus de 1,6 milliard de personnes.

Suite aux délibérations du jury, le prix "Héros des forêts" a été décerné à des lauréats représentant chacun une région du monde.

Paul Nzegha Mzeka, du Cameroun, a gagné pour un projet d'éducation, de reforestation et d'apiculture durable. Shigeatsu Hatakeyama, un pêcheur d'huîtres du Japon, a gagné pour ses efforts destinés à protéger des forêts qui jouent un rôle primordial pour la propreté des eaux de ses élevages d'huîtres.

Anatoly Lebedev, de la Russie, a été sélectionné pour sa campagne qui a permis de freiner l'exploitation forestière illégale qui menace la population de tigres de Sibérie. Paulo Adario, du Brésil, a été récompensé pour sa détermination à protéger les forêts vierges d'Amazonie et les communautés autochtones qui en dépendent malgré des menaces de morts et l'acharnement contre lui de groupes d'intérêts.

Rhiannon Tomtishen et Madison Vorva, deux jeunes filles membres du Mouvement des scouts aux Etats-Unis, ont gagné pour leur travail de sensibilisation contre l'utilisation dans les biscuits, qu'elles vendaient pour le compte des scouts, de l'huile de palme, dont l'exploitation menace les forêts.

Le jury a également décerné un prix spécial à José Claudio Ribeiro et Maria do Espirito Santo, deux militants brésiliens qui ont été assassinés alors qu'ils tentaient de protéger les forêts naturels de leur pays.

Selon le FNUF, toutes ces personnes partagent le même courage, la même passion et la même persévérance bien qu'elles soient issues d'horizons différents. Elles servent de sources d'inspiration à tous ceux qui souhaitent faire une différence et protéger les forêts.

L'évènement organisé par le FNUF a été également l'occasion d'annoncer les lauréats du concours de lettres de l'Union postale universelle (UPU) à laquelle ont participé deux millions d'enfants et de jeunes du monde entier, ainsi que les gagnants du concours artistique pour enfants intitulé « Célébrer les forêts », et de présenter un livre commémoratif, « Les forêts pour les gens », contenant 75 articles de 35 pays.


News Tracker: autres dépêches sur la question

La FAO juge urgent la conservation des écosystèmes forestiers de montagne

Plus de vidéo »


Aucun résultat
Aucun résultat