Le Président de l'ECOSOC appelle à revoir le modèle de croissance économique

Milos Koterec, le Président de l’ECOSOC.

7 février 2012 – Le Président du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC), Milos Koterec, a estimé mardi que les turbulences qui perturbent l'économie mondiale depuis la crise économique de 2008-2009 montrent qu'il faut revoir le modèle de croissance économique.

« Les inégalités croissantes montrent que le modèle de croissance actuel doit être revu. La croissance sans création d'emplois a aggravé le chômage, le sous-emploi et les emplois précaires », a souligné M. Koterec à l'occasion d'une séance d'information de l'ECOSOC sur la situation économique et financière dans le monde.

« Des systèmes de protection sociale inadéquats dans de nombreux pays en développement compliquent davantage les perspectives de sortir de la pauvreté, particulièrement pour les populations vulnérables », a-t-il ajouté

Selon le Département des affaires économiques et sociales de l'ONU, les niveaux de chômage sont élevés et continuent de grimper dans certaines régions du monde, particulièrement chez les jeunes. De 2007 à 2009, le chômage a augmenté, passant de 178 millions de personnes à 205 millions dans le monde, a relevé M. Koterec.

Des études estiment que la crise mondiale est responsable d'une croissance du nombre de personnes qui vivent dans la pauvreté. 47 à 84 millions de personnes sont devenues pauvres à cause de la crise et le chômage de longue durée affecte les perspectives de croissance à moyen terme.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le nouveau Président de l'ECOSOC détaille ses priorités

Aucun résultat
Aucun résultat