Guinée-Bissau : l’ONU appelle à des élections libres après la mort du président

13 janvier 2012 – Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé vendredi leurs condoléances au gouvernement et au peuple de Guinée-Bissau après la mort du Président Malam Bacai Sanha et ont appelé les autorités à organiser des élections libres et transparentes.

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil ont encouragé vendredi « les autorités, les partis politiques et le peuple de Guinée Bissau à respecter le cadre légal et institutionnel dans la phase de transition et à garantir les conditions pour l'organisation d'élections présidentielles pacifiques, libres et transparentes ».

Ils ont également encouragé « le gouvernement et les parties prenantes à continuer de travailler ensemble pour respecter l'ordre constitutionnel, l'Etat de droit, les droits de l'homme et à poursuivre un dialogue politique ainsi que de préserver la stabilité dans le pays et promouvoir la réconciliation nationale ». Les membres du Conseil ont réitéré leur appel aux membres des forces armées de Guinée Bissau au respect les civils et à renforcer la lutte contre l'impunité.

Le Conseil a par ailleurs salué l'annonce par le Premier ministre, Gomes Junior, du lancement de la première phase de démobilisation des officiers militaires.

Enfin, les membres du Conseil ont exprimé leur engagement à continuer de suivre étroitement la situation et ont appelé le Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau à travailler avec les autorités notamment pour la préparation des élections à venir.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Guinée-Bissau : l'ONU attristée par le décès du Président

En savoir plus





Coup de projecteur