Le mannequin Gisele Bündchen plaide au Kenya en faveur de l'énergie durable

L’Ambassadrice de bonne volonté du PNUE, Gisele Bündchen. Photo PNUE

13 janvier 2012 – L'ambassadrice de bonne volonté du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et mannequin Gisele Bündchen a rappelé jeudi l'importance de l'énergie pour le développement lors d'une conférence de presse au bureau du PNUE à Nairobi, au Kenya.

Mme Bundchen effectue actuellement une visite au Kenya pour avoir une expérience de première main de la réalité de la pauvreté énergétique et pour voir comment la vie des Kenyans est transformée avec l'accès à l'énergie durable.

« L'énergie affecte toutes autres choses. Les enfants peuvent étudier le soir lorsqu'ils ont accès à l'électricité. Si nous parvenons à apporter l'électricité à tout le monde, nous pourrons aider les gens à survivre. C'est injuste si les gens n'ont pas accès à l'électricité. L'énergie pour tous est réalisable. Pour cela il faut juste y consacrer 2% des investissements mondiaux », a déclaré Mme Bündchen aux journalistes venus assister au lancement de l'Année internationale de l'énergie renouvelable pour tous.

Mme Bündchen s'est rendu à Kibera, le plus grand bidonville de l'Afrique de l'est pour voir des centres de biogaz, qui transforment des déchets en électricité, et à Kisimu à l'ouest du pays pour participer à la collecte de bois et utiliser des poêles économes en carburant ainsi que dans la région du mont Kenya pour étudier l'usage des microcentrales hydro-électriques qui alimentent 2.000 maisons en électricité.

Une personne sur cinq sur la planète n'a pas accès à l'électricité. En Afrique sub-saharienne environ 70% de la population sont privés d'électricité, et au Kenya seulement 18% des ménages y ont accès.

De nombreuses familles dépendent toujours du bois pour cuisiner, ce qui produit des fumées toxiques qui nuit à la santé des femmes et des enfants. « Nous n'entendons pas parler de ce problème, alors que les solutions sont si simples », a dit Mme Bündchen, qui a récemment été nommée la « célébrité la plus verte du monde ».

Le Directeur exécutif du PNUE, Achim Steiner, a de son côté appelé à un changement de mentalité quand il s'agit d'énergie.

« En Afrique, deux tiers de la population n'ont toujours pas accès à l'énergie. Il existe des solutions au niveau local des communautés. Je rêve qu'avec l'énergie photovoltaïque nous pourrons construire des réseaux et qu'un jour, nous verrons les zones rurales produire de l'électricité qui pourra être vendue aux villes », a dit M. Steiner.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'ONU appelle le secteur privé à investir dans les énergies durables

Aucun résultat
Aucun résultat