Philippines : grâce à l’argent octroyé, l’ONU vient en aide à Mindanao

Une femme sauve des biens personnels de son village ravagée par la tempête Washi à Mindanao, aux Philippines.

28 décembre 2011 – Grâce à l’argent octroyé par le Fonds central d’intervention d’urgence (CERF), les Nations Unies ont pu démarrer leurs opérations de secours sur l'île de Mindanao, aux Philippines, où des inondations causées par la tempête tropicale Washi ont emporté des villages entiers il y a une semaine, a indiqué mercredi le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

La tempête tropicale, appelée localement Sendong, a provoqué des torrents d'eau, de boue et de troncs d'arbre qui ont balayé des villages et deux grandes villes le 17 décembre. Près de 13.000 maisons ont été détruites et plus de 400.000 personnes ont été déplacées. Le bilan des morts s'élève à 1.249 et il y a encore de nombreux disparus, a précisé OCHA dans un communiqué de presse.

Quatre jours après la catastrophe, la Coordonnatrice des Nations Unies pour les secours d'urgence, Valerie Amos, a annoncé l'octroi de 3 millions de dollars du Fonds central d'intervention d'urgence (CERF) pour répondre aux besoins les plus urgents.

Le Coordonnateur humanitaire par intérim aux Philippines, le Dr Soe Nyunt-U, a souligné que sans le CERF les opérations de secours de l'ONU n'auraient pas pu commencer. « Même si c'est l'une des pires catastrophes connues par le pays en deux décennies, elle s'est produite quelques jours avant Noël, lorsque de nombreux donateurs sont en vacances et les bureaux sont fermés », a-t-il dit.

Joanna Dabao, de l'Organisation internationale des migrations (OIM), a confirmé que 1 million de dollars du CERF a permis à l'organisation de développer rapidement sa capacité à fournir des matériaux pour des abris destinés aux déplacés et de commencer à réparer les centres d'évacuation.

« Notre priorité est centrée sur les centres d'évacuation qui devraient rester ouverts pendant une période prolongée et ne sont pas équipés pour répondre aux besoins des personnes déplacées », a déclaré Mme Dabao.

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et le Programme alimentaire mondial (PAM) ont reçu chacun 1 million de dollars pour fournir de l'eau et de l'assainissement dans les centres d'évacuation, et distribuer de la nourriture et un soutien logistique.

« Nous utilisons ces fonds pour fournir de la nourriture à 81.000 personnes déplacées au cours des trois prochains mois », a déclaré le directeur adjoint du PAM dans le pays, Asaka Nyangara. « Nous avons déjà commencé à distribuer des biscuits énergétiques aux évacués dans les centres », a-t-il ajouté.

Les Nations Unies et leurs partenaires ont révisé le Programme d'action humanitaire 2012 pour répondre aux besoins essentiels au cours des trois prochains mois.

Il s'agit de la troisième subvention du CERF allouée aux Philippines en 2011, portant le montant total reçu à 11,5 millions de dollars. Depuis sa création en 2006, le CERF a permis de sauver des vies et apporter une aide à des millions de personnes dans quelque 85 pays.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Philippines : l'ONU renforce le soutien aux victimes de la tempête Washi

En savoir plus





Coup de projecteur