Le Président de l'Assemblée générale de l'ONU fait le bilan de l'année

Le Président de l’Assemblée générale de l’ONU, Nassir Abdulaziz Al-Nasser.

22 décembre 2011 – Le Président de l'Assemblée générale de l'ONU, Nassir Abdulaziz Al-Nasser est revenu jeudi sur le travail effectué et sur les évènements marquants de l'année lors d'une conférence de presse de fin d'année au siège des Nations Unies à New York. Il a expliqué que des dossiers importants ont été abordés par la 66ème session de l'Assemblée générale.

« Premièrement, nous avons été témoins des manifestations, des revendications de liberté et d'autres évènement à travers le monde arabe. Vous appelez ça le 'printemps arabe' mais je pense qu'une description plus appropriée serait 'le réveil arabe'. Ces protestations populaires ont généré une grande préoccupation autour des besoins des populations dans les pays concernés, particulièrement dans le domaine des droits de l'homme », a indiqué M. Al-Nasser.

« L'Assemblé générale se fait de plus en plus entendre sur les questions de droits de l'homme », a-t-il ajouté en promettant que l'Assemblée générale resterait active pour galvaniser les partenariats mondiaux nécessaires pour soutenir les gouvernements et les peuples dans le monde arabe pendant ce 'réveil arabe'.

M. Al-Nasser s'est félicité de l'étroite collaboration avec le Secrétaire général Ban Ki-moon. Ensemble, les deux hommes ont effectués deux visites importantes qui illustrent que l'ONU travaille pour obtenir les meilleurs résultats le plus vite possible au service des plus vulnérables.

« Nous nous sommes rendus en Libye le 2 novembre dernier pour marquer le soutien fort de l'ONU dans les efforts des libyens pour reconstruire leur nation après la chute de Mouammar Qadhafi. Ensuite, il y a un peu plus d'une semaine, nous étions en Somalie pour montrer notre soutien au peuple somalien », a rappelé le Président de l'Assemblée générale.

Parmi les autres grands dossiers sur lesquels l'Assemblée générale a travaillé se trouve la déclaration politique adoptée sur la prévention des maladies non-transmissibles qui sont désormais la première cause de décès au monde. L'Assemblée a également tiré l'attention sur le problème de la discrimination raciale, le racisme, la xénophobie et l'intolérance. Malgré des progrès importants dans la lutte contre ce fléau, M. Al-Nasser a insisté qu'il faut redoubler d'efforts pour promouvoir l'égalité.

« Nous sommes témoins d'un développement historique ici aux Nations Unies, suite à la demande d'adhésion de la Palestine. Le discours du Président palestinien Mahmoud Abbas lors du débat général a reçu le plus d'applaudissement et la plus grande attention et de nombreux Etats membres continuent à soutenir la création d'un Etat palestinien », a fait savoir M. Al-Nasser.

Se tournant vers l'avenir M. Al-Nasser a fait part de sa vision des priorités de la suite de la 66ème session de l'Assemblé générale dans la nouvelle année qui va commencer. Parmi ces priorités il a énuméré la résolution pacifique de disputes, la réforme de l'ONU et la relance de la réforme du Conseil de sécurité, l'amélioration des efforts de prévention et de réponse aux catastrophes et finalement le développement durable et la prospérité mondiale.

« Il nous reste environs neuf mois et nous continuerons de nous occuper des questions importantes de l'ordre du jour international », a déclaré le Président de l'Assemblée générale. En s'adressant aux journalistes présents à la conférence de presse, M. Al-Nasser a rappelé que « votre couverture responsable et opportune des évènements à l'Assemblé générale et à l'ONU en général contribue de façon importante au succès de nos efforts à travers le monde ».


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Président de l'Assemblée générale en visite au Japon

Plus de vidéo »