Rwanda : deux hauts responsables condamnés à perpétuité pour génocide

21 décembre 2011 – Le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a condamné mercredi deux des principaux organisateurs du génocide de 1994 à la prison à perpétuité. Il s'agit de l'ancien Ministre de l'intérieur Edouard Karemera et du Vice Président du Mouvement révolutionnaire national pour le développement (MRND) Matthieu Ngirumpatse.

Les deux hommes ont été condamnés pour une longue liste de graves crimes commis à travers le Rwanda entre avril et juillet 1994. Le Tribunal a conclu que les deux hommes faisaient partie d'une association criminelle avec pour mission l'extermination de la population tutsi du Rwanda. Ils sont donc coupables non seulement de leurs propres actes criminels mais aussi ceux d'autres personnes qui agissaient au nom de cette association, a estimé le TPIR.

Les juges ont aussi déclaré que MM. Karemera et Ngirumpatse sont responsables des viols et de la violence sexuelle commis contre les femmes et filles tutsi, considérant cette violence comme directement dérivée de leur entreprise criminelle. De plus, ils ont été déclaré coupables des crimes commis par le personnel administratif des ministères contrôlés par le MRND connus sous le nom « d'Interahamwe ». Le colonel Théoneste Bagosora qui faisait partie des Interahamwe a lui aussi été condamné à la prison à perpétuité.

Créée en décembre 1994, le TPIR est chargé de juger ceux qui sont accusés de crimes contre l'humanité et autre actes criminels commis durant le génocide au Rwanda.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le TPIR réduit les peines de prison de deux ex-dignitaires rwandais

En savoir plus





Coup de projecteur