UNESCO : plus de 80 candidatures aux Listes du patrimoine immatériel

La directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova.

17 novembre 2011 – Plus de 80 candidatures, notamment la danse Saman d'Indonésie, le Fado portugais ou la musique Mariachi du Mexique seront examinées pour inscription sur les Listes du patrimoine immatériel lors de la 6e session du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel qui se tiendra à Bali (Indonésie) du 22 au 29 novembre.

Le Mali, le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire présenteront une candidature multinationale avec les pratiques et expressions culturelles liées au balafon des communautés Sénoufo. Elle fait partie des 17 candidatures qui ont été recommandées pour la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel, a indiqué l'UNESCO dans un communiqué de presse publié jeudi.

Le Comité, présidé par le professeur Aman Wirakartakusumah (Indonésie), examinera également 23 candidatures proposées pour inscription sur la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente et 12 propositions de programmes pour le Registre des meilleures pratiques de sauvegarde. Il attribuera également une aide financière à des activités de sauvegarde et examinera les premiers rapports périodiques des Etats parties sur la mise en œuvre de la Convention.

En amont du 10e anniversaire de la Convention de 2003, prévu en 2013, le Comité passera également en revue les événements prévus aux niveaux national, régional, sous régional et international.

A ce jour, la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente comprend 16 éléments dans neuf pays. La Liste représentative du patrimoine culturel immatériel compte 213 éléments dans 68 pays. Le patrimoine culturel immatériel comprend des pratiques et expressions transmises de générations en générations comme les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels et événements festifs, les connaissances et pratiques concernant la nature et l'univers ou encore les savoir-faire liés à l'artisanat traditionnel.

Seuls les pays qui ont ratifié la Convention pour la sauvegarde du patrimoine immatériel peuvent présenter des éléments à l'inscription sur les Listes du patrimoine culturel immatériel. A ce jour, 137 pays ont ratifié la Convention adoptée par la Conférence générale de l'UNESCO en 2003.

Le Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel est composé de 24 représentants des Etats membres de l'UNESCO. Ses membres sont élus pour un mandat de quatre ans. La moitié des membres sont renouvelés tous les deux ans.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le repas gastronomique des Français sur la Liste du patrimoine culturel immatériel

En savoir plus





Coup de projecteur