L'ONU appelle à agir pour éliminer la pauvreté

Des enfants dans le bidonville de Kallayanpur, à Dhaka, la capitale du Bangladesh.

17 octobre 2011 – A l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé lundi à agir face à la crise économique, au changement climatique et à la hausse des prix des produits alimentaires et de l'énergie, autant de facteurs qui menacent les plus vulnérables.

« Depuis des décennies, les Nations Unies agissent pour libérer les hommes de la pauvreté. Nous avons fait de grands progrès dans ce sens, mais aujourd'hui, ces progrès sont compromis. Trop de gens vivent dans la peur. La peur de perdre leur emploi. La peur de ne pas pouvoir nourrir leur famille. La peur que le piège de la pauvreté se referme à jamais sur eux et les prive du droit fondamental de vivre en bonne santé, dans la dignité et l'espoir », a déclaré le chef de l'ONU dans un message adressé à l'occasion de la Journée.

« Face aux épreuves – la crise économique, le changement climatique, la hausse des prix des produits alimentaires et de l'énergie et les conséquences des catastrophes naturelles – nous pouvons agir », a-t-il ajouté.

Pour Ban Ki-moon il est possible de surmonter ces obstacles en « plaçant l'être humain au centre de notre action ».

« Trop souvent, dans les débats décisifs pour notre avenir, trois groupes manquent à l'appel : les pauvres, les jeunes et la planète. Comme nous nous employons à éviter un effondrement mondial dans le domaine de la finance, employons-nous à en éviter un autre dans le domaine du développement », a dit le Secrétaire général de l'ONU.

« Nous ne pouvons pas, au nom de la rigueur budgétaire, renoncer à investir dans le capital humain, au mépris du bon sens », a-t-il martelé.

Le chef de l'ONU a rappelé qu'il est possible d'éradiquer le paludisme, de faire reculer le sida, d'empêcher des millions de mères de mourir à l'accouchement et de créer des emplois et de la croissance en investissant dans l'écologie.

« Ensemble, soyons à l'écoute des gens, et battons-nous pour leurs espoirs et leurs aspirations.

C'est ainsi que nous parviendrons à bâtir un monde libéré de la pauvreté », a-t-il conclu.

L'initiative « Debout contre la pauvreté : agissez pour mettre un terme à la pauvreté », a mobilisé durant le weekend des citoyens et des associations de la société civile du monde entier afin de sensibiliser les populations sur la nécessité d'agir.

Par exemple, au Soudan, au Népal et à Madagascar, des groupes de musiques locaux ont été mobilisés pour attirer l'attention sur les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Le seuil de pauvreté est établi à 1,25 dollar par jour. Selon l'ONU, 1,4 milliard de personnes vivent dans le monde sous le seuil de pauvreté. Le pourcentage de personnes vivant avec moins de 1,25 dollar par jour a été réduit de moitié, régressant de 52 à 26 % entre 1981 et 2005.

Malgré les progrès, environ un milliard de personnes vivront encore sous le seuil de pauvreté d'ici à 2015, selon la Banque mondiale.

La première célébration d'une journée internationale pour l'élimination de la pauvreté remonte au 17 octobre 1987. Ce jour-là, une centaine de milliers de personnes se sont rassemblées au Trocadéro à Paris, où la Déclaration universelle des droits de l'homme a été signée en 1948, pour honorer les victimes de l'extrême pauvreté, de la violence et de la faim. Elles ont proclamé que la pauvreté était une violation des droits de l'homme et affirmé la nécessité d'une action commune pour faire en sorte que ces droits soient respectés.

Par une résolution adoptée le 22 décembre 1992, l'Assemblée générale a déclaré le 17 octobre Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté et invité tous les États à consacrer cette journée à la présentation et à la promotion, en fonction de leur contexte national, d'activités concrètes visant à éliminer la pauvreté et la misère.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Autonomiser les femmes en zones rurales peut réduire la faim – Ban Ki-moon

En savoir plus





Plus de vidéo »


Coup de projecteur