Afghanistan : le Conseil de sécurité proroge le mandat de la Force internationale

Des troupes françaises au sein de la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF) en Afghanistan.

12 octobre 2011 – Dans une résolution adoptée mercredi, le Conseil de sécurité a décidé de proroger le mandat de la Force internationale d'assistance à la sécurité (FIAS) en Afghanistan pour une période de 12 mois supplémentaires.

Le Conseil a autorisé « les États Membres participant à la FIAS à prendre toutes mesures nécessaires à l'exécution de son mandat ».

Dans sa résolution les Etats membres se félicitent « de l'accord conclu entre le gouvernement afghan et les pays qui fournissent des effectifs à la FIAS en vue de transférer progressivement la responsabilité première de la sécurité dans tout l'Afghanistan au gouvernement afghan d'ici à la fin de 2014 ».

Le Conseil a souligné l'importance de « rendre le secteur de la sécurité afghan plus fonctionnel, professionnel et responsable » et s'est déclaré « gravement préoccupé par l'état de la sécurité en Afghanistan, en particulier par la poursuite des actes de violence et de terrorisme perpétrés par les Taliban, Al-Qaïda, d'autres groupes armés illégaux et des criminels, dont les trafiquants de drogues ».

Les Etats Membres ont exprimé leur inquiétude concernant les actes de violence et de terrorisme perpétrés par les Taliban et Al-Qaïda ainsi que sur l'aptitude du gouvernement afghan à garantir la primauté du droit, à assurer au peuple afghan la sécurité et les services essentiels.

Enfin, le Conseil a de nouveau condamné « avec la plus grande fermeté tous les attentats – qu'il s'agisse d'attentats commis à l'aide d'engins explosifs artisanaux, d'attentats-suicides, d'assassinats ou d'enlèvements, d'attentats aveugles dirigés contre des civils, d'attaques menées contre des humanitaires ou d'attentats contre les forces afghanes et internationales ».


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'ONU exhorte les Afghans à renouer avec le dialogue, malgré les tensions

En savoir plus





Coup de projecteur