La Belgique se félicite d'avoir participé à l'opération en Libye

L’Assemblée générale des Nations Unies.

24 septembre 2011 – Dans un discours prononcé à l'Assemblée générale des Nations Unies, le Ministre des affaires étrangères de Belgique, Steven Vanackere, s'est félicité samedi de la participation de son pays à l'opération militaire menée par plusieurs nations contre le régime du colonel Mouammar Qadhafi en Libye.

« La Belgique ne restera pas les bras croisés quand des peuples réclament un avenir exempt de coercition et de terreur. Au lieu de la non-ingérence, la Belgique croit dans la non-indifférence », a dit Steven Vanackere devant les autres Etats membres des Nations Unies.

« Voyez la Libye, où le Conseil de Sécurité a pu empêcher un massacre à Benghazi. La Belgique a décidé, avec le soutien quasi-unanime du parlement belge, de participer à l'opération militaire 'Unified Protector', en en assumant le risque et le coût », a-t-il ajouté. « Car elle est convaincue que la communauté internationale a la responsabilité de passer à l'action lorsque des populations sont exposées à une menace imminente. »

Il a précisé que son pays contribuerait à l'assistance de la communauté internationale à la reconstruction de la Libye.

Par ailleurs, il s'est félicité des progrès réalisés en République démocratique du Congo (RDC). Selon lui, le rôle important des Nations Unies, et de la Mission des Nations Unies dans le pays (MONUSCO) en particulier, ne peut pas être ignoré.

« Il demeure encore des défis importants à relever : la continuation et le renforcement des efforts de stabilisation à l'Est du Congo, la réforme du secteur de sécurité, l'établissement de l'état de droit, la lutte contre l'impunité et les violences sexuelles », a-t-il ajouté. « Ce sont des ingrédients essentiels de la consolidation de la démocratie. Les élections de 2006 ont mis la RDC sur la route vers la démocratie. Les élections de fin novembre devront confirmer que la RDC est à même, une fois pour toutes, d'abandonner un passé sanglant. »

« En tant que partenaire important de la RDC, mon gouvernement contribue financièrement aux préparations électorales et insiste pour que tous les candidats et tous les citoyens puissent participer à ces élections de manière pacifique et dans le plein respect des règles démocratiques », a-t-il encore dit.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L’Union européenne soutient le Printemps arabe et salue l'intervention en Libye

En savoir plus




Coup de projecteur