Libéria : le mandat de la Mission des Nations Unies prorogé d'un an

Des troupes de la force de la MINUL.

16 septembre 2011 – Le Conseil de sécurité a décidé dans une résolution adoptée vendredi de proroger la Mission des Nations Unies au Liberia (MINUL) jusqu'au 30 septembre 2012.

Dans cette résolution, le Conseil autorise à nouveau la MINUL « à aider le gouvernement libérien, sur sa demande, à préparer les élections présidentielles et législatives de 2011 en lui fournissant un soutien logistique notamment pour faciliter l'accès aux régions reculées, en coordonnant l'assistance électorale internationale et en aidant les institutions et les partis politiques libériens à créer un climat propice au déroulement pacifique des élections ».

Affirmant qu'il incombe « au premier chef au gouvernement libérien et aux autres acteurs nationaux de créer des conditions propices aux élections », le Conseil a appelé les autorités, les partis politiques et leurs partisans et le peuple libérien à « créer les conditions nécessaires pour que le processus électoral se déroule, de façon crédible, sans exclusive et dans la paix ».

Le Conseil de sécurité a prié la MINUL de continuer « à appuyer la participation des femmes à la prévention des conflits, au règlement des conflits et à la consolidation de la paix, notamment à la prise de décisions dans les institutions de gouvernance ».

Alors que le Libéria est sur le point d'organiser le 11 octobre prochain son deuxième scrutin démocratique depuis la fin du conflit en 2003, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU au Libéria, Ellen Margrethe Loj, a estimé mardi devant le Conseil de sécurité que le succès des élections serait d'une importance capitale pour la consolidation des progrès considérables que le pays a enregistrés depuis huit ans.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Libéria : l'ONU juge crucial le renforcement du secteur de la sécurité

Aucun résultat
Aucun résultat