Un Forum ONU-ONG va discuter du volontariat et du développement durable

Kiyo Akasaka.

26 août 2011 – La conférence annuelle conjointe des Nations Unies et d'organisations non gouvernementales (ONG) qui va commencer la semaine prochaine à Bonn en Allemagne discutera du développement durable, du volontariat et de la possibilité pour les individus d'apporter le changement et de transformer les communautés.

La 64ème conférence ONU-ONG de trois jours est organisée par le Département de l'information des Nations Unies (DPI) en partenariat avec le comité exécutif DPI/ONG, l'Allemagne et le programme de volontariat des Nations Unies (VNU). Environ 2.000 représentants de 100 pays et territoires sont attendus, un nouveau record en terme de participation.

« La conférence examinera les meilleures pratiques et comment changer de modèles de production et de consommation, les liens entre l'économie verte et la lutte contre la pauvreté, le rôle de l'engagement civique et de l'action volontaire pour atteindre les objectifs de développement durable, » a déclaré le Secrétaire général adjoint des Nations Unies à l'information et à la communication, Kiyo Akasaka, lors d'une conférence de presse à New York vendredi.

La conférence, dont le thème est « Sociétés durables, citoyens prêts à agir », commence le 3 septembre et offre une opportunité d'échanges pour les ONG et la société civile en vue de préparer la Conférence des Nations Unies sur le développement durable de l'année prochaine connue sous le nom de « Rio +20 ».

« Ce sera aussi une occasion de rendre hommage à la grande valeur du volontariat, s'investir personnellement et être un citoyen prêt à agir pour marquer le 10ème anniversaire de l'Année internationale des volontaires, » a indiqué M. Akasaka.

Le Représentant permanent adjoint de l'Allemagne auprès de l'ONU, Miguel Berger, a dit que les gouvernements ne peuvent pas relever les défis mondiaux seuls, en ajoutant que le développement durable ne se limite pas à une stratégie industrielle.

« Le soutien et la participation des ONG sont essentiels aux progrès vers le développement durable », a souligné M. Berger.

De son côté, le Président de la conférence DPI/ONG, Felix Dodds, a expliqué que l'humanité faisait face à des défis énormes alors qu'elle continue à consommer des ressources qui dépassent les capacités de la planète.

« Les gouvernements doivent mandater l'ONU et allouer à la fois les ressources et la capacité institutionnelle pour relever ce défi majeur », a ajouté M. Dodds.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'ONUSIDA défend le rôle des villes dans la riposte au VIH/Sida

En savoir plus





Coup de projecteur