Un expert de l'ONU sur les droits de l'homme appelle l'Iran à coopérer

Le Rapporteur spécial de l’ONU sur la situation des droits de l’homme en Iran, Ahmed Shaheed.

3 août 2011 – Le nouveau Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits de l'homme en République islamique d'Iran, Ahmed Shaheed, a appelé mercredi le gouvernement iranien à pleinement coopérer avec le Conseil des droits de l'homme de l'ONU.

« J'espère que les autorités iraniennes vont examiner mon mandat comme un espace sécurisé et légitime dans lequel elles peuvent prendre des mesures pour se conformer à leurs obligations internationales en matière des droits de l'homme et aborder les sujets sources de préoccupations communiqués à l'Iran lors de ses interactions avec la communauté internationale sur les questions de droits humains », a déclaré M. Shaheed au premier jour de son mandat en tant que Rapporteur spécial.

L'expert a également souligné sa ferme conviction que la création d'un nouveau mandat « fournit une opportunité pour l'Iran d'aborder des questions relatives aux droits humains qui ont été soulevées par la communauté internationale ».

« J'ai adressé une communication écrite aux autorités iraniennes pour me présenter et exprimer mon intérêt à visiter le pays », a déclaré M. Shaheed. « Mon premier rapport doit être soumis à la soixante-sixième session de l'Assemblée générale, et j'ai cherché à avoir des rencontres avec l'ambassadeur iranien auprès de l'ONU à Genève avant cette date pour discuter d'une plate-forme de coopération dans les mois à venir ».

Pour l'expert, « tous les efforts doivent être faits pour que les autorités iraniennes se conforment aux obligations internationales et pour attirer l'attention sur les doléances de ceux qui se sentent victimes de violations présumées des droits humains », a souligné M. Shaheed.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'ONU crée un poste de Rapporteur sur la situation des droits de l'homme en Iran

En savoir plus





Coup de projecteur