Soudan : l’ONU promeut la paix et le désarmement au Darfour

26 juillet 2011 – Un programme de sensibilisation et de promotion du Désarmement, la Démobilisation et la Réinsertion (DDR) ainsi que le contrôle des armes légères a été organisé lundi dans la localité d’El Srief, située à 45 kilomètres au nord d’El Fasher, la capitale du Nord-Darfour.

Organisée conjointement par la Mission des Nations Unies et de l’Union africaine au Darfour (MINUAD), le Programme des Nations Unis pour le Développement (PNUD) et la Commission soudanaise pour le DDR, ainsi qu’avec la collaboration active d’autres agences onusiennes telle que l’UNICEF, la session de sensibilisation a pour objectif de promouvoir la paix et de renforcer la compréhension de la communauté sur la sécurité, le contrôle des armes légères ainsi que sur les enjeux relatifs à la paix et à la réconciliation dans la région, notamment par la mise en œuvre d’ateliers basés sur des chansons, des danses, des spectacles de marionnettes ainsi que des performances artistiques et théâtrales.

Avec une population totale d’environ 8.500 habitants et 10 villages étendus sur une aire de 20 kilomètre carrés, la communauté d’El Srief a été pionnière pour la mise en place ces derniers mois du programme pilote de la Communauté pour la Sécurité et le contrôle des armes, en partenariat avec le PNUD et les organisations non gouvernementales locales.

« Nous sommes ici aujourd’hui pour partager avec vous un message – à travers des chansons, des pièces de théâtre et de la danse. Ce ne sont pas de simples divertissements. Nous sommes ici avec des artistes soudanais des plus renommés – et ces artistes ont des messages pour chacun d’entre nous : des messages d’unité, de paix, et à propos des dangers des armes. Nous sommes ici avec ce message : la prolifération incontrôlée d’armes peut tuer », a déclaré un officier en charge de la DDR pour la MINUAD, Joan Bao-in.

La sensibilisation a débuté lundi avec la distribution de 40.000 litres d’eau, fournis par la MINUAD. L’UNICEF a ensuite lancé son projet de construction et de réhabilitation des pompes à eaux de la région. Le besoin en eau est l’une des principales préoccupations de la population qui doit parfois marcher plus de 10 kilomètres à pied pour s’approvisionner.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Darfour : deux Casques bleus blessés dans une embuscade

En savoir plus





Coup de projecteur