Cameroun-Nigéria: réunion sous l’égide de l’ONU pour régler un différend frontalier

22 juillet 2011 – La Commission Mixte Cameroun Nigéria se réunit ce vendredi à Abuja, au Nigeria, pendant deux jours afin de régler undifférend frontalier entre les deux pays.

La Commission Mixte Cameroun Nigéria (CMCN) a été établie par l'Organisation des Nations Unies (ONU) à la demande du Cameroun et du Nigeria afin de faciliter la mise en œuvre de la décision de la Cour internationale de Justice (2002) relative au règlement pacifique de la délimitation de la frontière entre les deux pays.

La Commission mixte a pour mandat d'appuyer la démarcation des frontières terrestre et maritime ainsi que de faciliter le transfert de juridiction le long de la frontière. Elle est également chargée de faire des recommandations sur les mesures à prendre pour répondre aux besoins humanitaires et socio-économiques des populations frontalières concernées.

A ce jour, le Cameroun et le Nigeria se sont mis d'accord sur plus de 1.600 km de la frontière terrestre estimée à 1.950 kilomètres. Les deux pays se sont aussi entendus sur la délimitation de la frontière maritime et ont décidé de clôturer le dossier lors de la dernière session de la CNMC qui s'est tenue à Yaoundé les 10 et 11 mars 2011. Le retrait et le transfert d'autorité dans la région du lac Tchad, le long de la frontière terrestre et dans la Péninsule de Bakassi ont été progressivement finalisés entre 2004 et 2008.

Lors de la dernière réunion et à l'approche de son 10e anniversaire, la Commission Mixte s'est fixé pour objectif de finaliser le processus de démarcation le plus rapidement possible. A cet effet, elle a encouragé les Parties et les experts à accélérer le rythme de leurs travaux concernant l'évaluation des 350 km de frontière terrestre restant à délimiter ainsi que l'examen des questions laissées en suspend ou ayant fait l'objet d'un désaccord. Lors de la réunion d'Abuja, les discussions porteront sur les dispositions pratiques à prendre pour traduire cet engagement en réalité sur le terrain.

La XXVIIIème session de la commission Mixte se penchera également sur les questions relatives à l'assistance aux populations frontalières concernées en vue de répondre à leurs besoins socio-économiques et à promouvoir la confiance entre elles.

La Commission Mixte est composée des délégations du Cameroun, du Nigeria et de l'ONU. Elle est présidée par le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest, M. Said Djinnit.


News Tracker: autres dépêches sur la question

A la demande du Cameroun et du Nigéria, l'ONU aide les populations frontalières

En savoir plus





Coup de projecteur