Economie verte : le PNUE juge qu’il faut accroître le recyclage des métaux

26 mai 2011 – Les taux de recyclage des métaux sont actuellement très en dessous de leur potentiel et une « société du recyclage » semble pour l'instant un lointain espoir, estiment des experts dans un rapport du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) rendu public jeudi.

Selon ce rapport intitulé « Le taux de recyclage des métaux : état des lieux », moins d'un tiers des 60 métaux étudiés ont un taux de recyclage en fin de vie supérieur à 50% et 34 métaux sont en dessous de 1% de recyclage.

« Malgré les efforts produits par un certain nombre de pays et de régions, les taux de recyclage sont bas au point d'être décourageants, et une 'société du recyclage' ne semble rien de plus qu'un lointain espoir », explique dans ce rapport le panel d'experts sollicités par le PNUE. « Ces performances sont particulièrement frustrantes car les métaux, à la différence d'autres ressources, sont recyclables de manière inhérente ».

« En théorie, les métaux peuvent être utilisés encore et encore. Augmenter les taux de recyclage peut donc contribuer à effectuer une transition vers une économie verte, à faible émission de carbone, et à la fois aider à créer des 'emplois verts' », a expliqué le Directeur exécutif du PNUE, Achim Steiner, en présentant jeudi ce rapport dans le cadre de la Semaine Verte qui se déroule a Bruxelles, en Belgique.

Un second rapport préparé par le même panel d'experts et rendu public à Bruxelles jeudi, permet d'observer les données découplées des taux de croissance économique et des taux d'utilisation des ressources. Il établit que l'extraction de minerais et de minéraux a été multipliée par 27 au cours du 20ème siècle, un taux plus élevé que la croissance économique.

Détaillant les métaux qui ont tendance à être recyclés, comme le plomb, et ceux qui ne le sont pas du tout, comme l'indium, le rapport s'inquiète d'un possible épuisement des ressources à venir. « On ne pense pas que l'épuisement des ressources soit pour tout de suite, mais nous sommes absolument incapables de faire des prévisions basées sur les explorations géologiques très limitées qui sont actuellement conduites », a souligné l'un des experts, Thomas Graedel.

Le rapport de l'ONU offre une série de recommandations pour augmenter le taux de recyclage : encourager la fabrication de produits permettant un désassemblage facile ; améliorer le traitement des déchets pour les produits complexes en fin de vie dans les pays émergents ; prendre en compte le fait que, dans les pays développés, de nombreux produits hibernent dans des placards au lieu d'être recyclés ; améliorer la technologie du recyclage.

« Ce rapport met à la disposition des gouvernements et des industries des informations de base sur le taux de recyclage des métaux afin d'accélérer le recyclage et de prendre des décisions plus intelligentes et plus ciblées sur la gestion des métaux à travers le monde. C'est la première fois que ce genre d'informations est compilé d'une manière aussi claire », a conclu Achim Steiner.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le PNUE soutient la gestion des déchets électroniques au Kenya

En savoir plus




Coup de projecteur