La planète pourrait compter 9,3 milliards d'habitants d'ici à 2050

3 mai 2011 – Selon un rapport révisé de l'ONU, de nouvelles projections porteraient la population mondiale à 10,1 milliards de personnes en 2100. En 2050, la population mondiale devrait atteindre le chiffre de 9,3 milliards, soit une augmentation d'environ 2,3 milliards de personnes sur les quarante prochaines années.

Elaboré par le Département des affaires économiques et sociales de l'ONU, le rapport intitulé, 'Révision des projections de la population mondiale 2010', a été rendu public mardi. Les experts expliquent que les variations dans les calculs de la fertilité peuvent produire différentes projections sur le long terme.

La projection la plus élevée prévoit que la population mondiale atteindrait les 10,6 milliards d'individus en 2050 et les 15,8 milliards en 2100. La projection basse du taux de fertilité mondiale prévoit qu'en 2050 la planète compterait 8,1 milliards de personnes et que le nombre d'habitants diminuerait progressivement pour atteindre 6,2 milliards en 2100.

Pour les experts, la variable médiane est la plus plausible. Cette projection prévoit que la population mondiale atteindra 9,3 milliards personnes en 2050 et 10,1 milliards en 2100.

Selon le rapport, 42% de la population mondiale vit dans des pays à faible taux de fertilité où les femmes n'ont pas assez d'enfants pour que chaque femme soit remplacée par une fille. Les pays à fort taux de fertilité sont principalement en Afrique (39) mais également en Asie (9), en Océanie (6) et en Amérique Latine (4).

Les pays les moins fertiles sont l'ensemble des pays européens, 19 pays sur 51 en Asie, 14 pays sur 39 sur le continent américain, deux en Afrique (Mauritanie et Tunisie) et un seul en Océanie (Australie).

Selon les experts de l'ONU, seuls les pays ayant un taux de fertilité élevé verront leur population continuer à augmenter après la fin du siècle. Les projections médianes prévoient que les pays à faible fertilité atteindront leur pic aux alentours de 2030 avant de progressivement décliner.


News Tracker: autres dépêches sur la question

La semaine de la vaccination : un enjeu décisif pour l'Afrique, selon l'OMS

En savoir plus





Coup de projecteur