L'ONU appelle les Etats à faire plus pour les handicapés

Des enfants handicapés dans une école à Tokyo.

3 décembre 2010 – A l'occasion de la Journée internationale des personnes handicapées, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé les gouvernements à davantage aider les personnes souffrant d'un handicap. Ces actions s'inscrivent pleinement dans la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) alors que plusieurs centaines de millions d'handicapés vivent sous le seuil de pauvreté.

« Les gouvernements doivent prendre davantage de mesures pour aider les personnes handicapées. Ils doivent appliquer la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées et prendre en compte les besoins de ces personnes dans les programmes nationaux adoptés en vue de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement », a déclaré vendredi Ban Ki-moon dans un message. « Dans le Plan d'action adopté au Sommet sur les OMD, les dirigeants politiques ont reconnu que les efforts actuels étaient insuffisants », a-t-il ajouté.

Cette année, la Journée internationale a pour thème : « Tenir les promesses : prise en compte de la problématique du handicap dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le développement ».

« En cette Journée internationale, prenons acte du fait que la bataille contre la pauvreté, la maladie et la discrimination ne saurait être gagnée en l'absence de lois, de politiques et de programmes visant à autonomiser les personnes handicapées », a encore dit Ban Ki-moon. « Engageons-nous à garder en vie, pour la communauté des personnes handicapées, l'espoir né des OMD. Et durant les cinq années qui nous restent pour atteindre ces objectifs, faisons des personnes handicapées non seulement les bénéficiaires de notre action, mais aussi des agents du changement à part entière ».

Lors du Sommet sur les OMD qui s'est déroulé en septembre à New York, les dirigeants politiques du monde entier ont notamment pris l'engagement d'améliorer l'existence des personnes handicapées, a souligné le Secrétaire général.

Les incapacités physiques, mentales et sensorielles, très répandues, touchent en effet 10% de la population mondiale. Le handicap est aussi étroitement lié à la pauvreté. Dans les pays en développement, les personnes handicapées représentent approximativement 20% des pauvres. Partout dans le monde, elles sont très touchées par le chômage et ont du mal à obtenir une instruction suffisante et les soins de santé dont elles ont besoin. Nombre de pays ne prennent aucune disposition en leur faveur, si bien qu'elles se retrouvent isolées et coupées de leur propre groupe social.

La Haut commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, a également rappelé vendredi que sur les 650 millions de personnes vivant avec un handicap, 426 millions vivent sous le seuil de pauvreté dans les pays en développement.

« Les efforts pour réduire la pauvreté de moitié et réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) seront sévèrement entravés si la situation de centaines de millions de personnes vivant avec un handicap ne s'améliore pas », a-t-elle souligné,

A ce jour, 147 Etats ont signé la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées et 96 l'ont ratifiée.

Une cérémonie et des débats devaient se dérouler vendredi au siège de l'Organisation des Nations Unies à New York. Un festival du film sur le handicap était également prévu.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Personnes handicapées : l'ONU appelle à ratifier la Convention sur leurs droits

Plus de vidéo »


Aucun résultat
Aucun résultat