L’Assemblée générale renouvelle un tiers des membres de l’ECOSOC

25 octobre 2010 –

L’Assemblée générale a remplacé lundi 18 membres du Conseil économique et social (ECOSOC), qui, aux termes de la Charte des Nations Unies, est l’organe principal de coordination des activités économiques et sociales de l’ONU.

Les 18 nouveaux membres sont : l’Australie, le Cameroun, la Chine, l’Équateur, la Fédération de Russie, la Finlande, le Gabon, la Hongrie, la Lettonie, le Malawi, le Mexique, le Nicaragua, la Norvège, le Pakistan, le Qatar, la République de Corée, le Royaume-Uni et le Sénégal. Ils siègeront à l’ECOSOC à partir du 1er janvier 2011 pour un mandat de trois ans.

L’ECOSOC est composé de 54 États. Le tiers des membres est élu chaque année par l’Assemblée générale, à la majorité des deux tiers, pour une période de trois ans; les membres sortants étant immédiatement rééligibles.

Pour les quatre sièges à pourvoir dans le Groupe des États d’Europe occidentale et autres États, la Finlande et la Norvège ont obtenu chacune 177 voix, alors que l’Australie se qualifiait avec 171 voix et le Royaume-Uni avec 170.

Pour les trois sièges à pourvoir dans le Groupe des États d’Europe orientale, la Fédération de Russie, la Hongrie et la Lettonie ont été élues respectivement par 182 voix, 175 voix et 155 voix.

S’agissant des quatre sièges à pourvoir dans le Groupe des États d’Afrique, le Sénégal a obtenu 187 voix, le Gabon 185, le Malawi 184 et le Cameroun 183 voix.

Pour les quatre sièges à pourvoir dans le Groupe des États d’Asie, la Chine a eu 150 voix alors que la République de Corée, le Pakistan et le Qatar entraient à l’ECOSOC avec respectivement 150 voix, 149 voix et 145 voix.

Enfin pour les trois sièges du Groupe des États d’Amérique latine et des Caraïbes, le Mexique a été élu avec 184 voix, l’Équateur avec 182 et le Nicaragua avec 180 voix.

Par ailleurs, lors d’un vote séparé, l’Assemblée a procédé au remplacement des sièges occupés par la Turquie et le Liechtenstein, qui ont souhaité y renoncer avant la fin de leur mandat au profit de l’Espagne et de la Suisse, élues par 162 et 160 voix.

À compter du 1er janvier 2011, l’ECOSOC sera donc composé des pays suivants: Allemagne, Arabie saoudite, Argentine, Australie, Bahamas, Bangladesh, Belgique, Cameroun, Canada, Chili, Chine, Comores, Égypte, Équateur, Espagne, Estonie, États-Unis, Fédération de Russie, Finlande, France, Gabon, Ghana, Guatemala, Guinée-Bissau, Hongrie, Inde, Iraq, Italie, Japon, Lettonie, Malawi, Malte, Maroc, Maurice, Mongolie, Mexique, Nicaragua, Norvège, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République de Corée, Royaume-Uni, Sainte-Lucie, Saint-Kitts-et-Nevis, Sénégal, Slovaquie, Suisse, Turquie, Ukraine, Rwanda, Venezuela et Zambie.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'autonomisation des femmes au centre de débats de l'ECOSOC

En savoir plus


Coup de projecteur