Le Comité de la sécurité alimentaire appelle à agir contre la volatilité des prix

19 octobre 2010 – Le Comité de la sécurité alimentaire mondiale a appelé mardi à une action d'envergure sur une série de questions clés liées à la sécurité alimentaire et la nutrition, notamment celles des investissements internationaux dans l'agriculture, de la volatilité des prix alimentaires sur les marchés internationaux et de l'insécurité alimentaire lors des crises prolongées.

Ce comité est une organisation intergouvernementale destinée à devenir la pierre angulaire de la gouvernance mondiale de l'agriculture et de la sécurité alimentaire. Au terme d'une réunion de cinq jours au siège de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), à Rome, il a souligné « la nécessité de développer de meilleures approches stratégiques de la lutte contre la faim ».

En ce qui concerne les investissements internationaux dans l'agriculture, y compris les problèmes dits « d'accaparement des terres », le Comité « a encouragé la poursuite de l'élaboration des Directives volontaires internationales sur la Gouvernance responsable de la propriété foncière et des autres ressources naturelles ». Le Comité a notamment demandé à son Groupe d'experts de haut niveau d'étudier les rôles respectifs des plantations à grande échelle et de l'agriculture à petite échelle.

Le CSA a également décidé de lancer un processus inclusif portant sur les Principes pour des investissements agricoles responsables qui respectent les droits, les moyens de subsistance et les ressources.

A propos de la volatilité des prix sur les marchés internationaux, le Comité a demandé à son Groupe d'experts de haut niveau d'examiner de près « les causes et les conséquences de la volatilité des prix des denrées alimentaires, y compris les pratiques de distorsion du marché et les liens vers les marchés financiers, mais aussi les institutions, les politiques, les mesures, les outils appropriés et cohérents pour gérer les risques liés à la volatilité excessive des prix dans l'agriculture.

A partir des recommandations du Groupe d'experts, le Comité examinera comment les pays et les populations vulnérables peuvent s'assurer l'accès à l'alimentation quand la volatilité entraîne une flambée des prix sur les marchés, ainsi que les moyens de réduire la vulnérabilité de ces pays, en développant de programmes sociaux assurant des filets de sécurité aux populations.

Se penchant ensuite sur les pays victimes de crises prolongées et par conséquent, d'insécurité alimentaire, le Comité a recommandé que les mesures d'urgence prises en faveur de ces pays soient mieux intégrées à l'assistance à long terme. Dans l'avenir proche, le Comité se penchera sur la convocation d'un Forum d'experts de haut niveau pour établir un plan d'action destiné au groupe de pays en situation de crise prolongée.

Le CSA a également lancé un processus de consultation pour élaborer un cadre stratégique global pour la sécurité alimentaire et la nutrition sur les deux prochaines années, avec l'objectif à terme d'améliorer la coordination des efforts internationaux dans la lutte contre la faim.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Journée mondiale de l'alimentation : l'ONU appelle à s'unir contre la faim

En savoir plus





Coup de projecteur