Grèce : le HCR qualifie de crise humanitaire la situation des demandeurs d'asile

Entretiens avec des demandeurs d’asile en Grèce.

21 septembre 2010 – Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a appelé mardi la Grèce à accélérer d'urgence la mise en œuvre de ces plans de réforme du droit d'asile, au regard de la situation précaire des demandeurs d'asile que l'agence qualifie de « crise humanitaire ».

« Les conditions des personnes en demande d'asile en Grèce, pays qui représente le principal point d'entrée pour l'UE, est notoirement difficile », a indiqué mardi un porte-parole du HCR, Adrian Edwards lors d'une conférence de presse à Genève.

« De nombreux demandeurs d'asile vivent dans la rue. Des personnes qui devraient bénéficier de protection ne sont pas identifiées comme telles. Cette crise humanitaire ne devrait pas exister au sein de l'Union Européenne », a-t-il ajouté.

L'agence onusienne salue l'intention de la Grèce de réformer son système de demande d'asile et appelle l'Union Européenne à assister ce pays pour qu'il puisse respecter et remplir ses obligations internationales.

Le HCR a été interpellé lundi par l'organisation non gouvernementale Human Rights Watch afin que l'agence intervienne sur des cas de demandeurs d'asile. Le HCR « a pris note de cette recommandation » mais précise que « le droit d'asile relève de la responsabilité des Etats » et qu'en tant qu'Etat membre de l'UE, la Grèce était tenue de respecter la législation européenne.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le HCR soutient la réforme du droit d'asile prévue par la Grèce

En savoir plus