L'ONU attend des décisions concrètes lors des prochaines négociations sur le climat

2 septembre 2010 – Face aux récentes catastrophes naturelles, comme les inondations au Pakistan ou les feux dévastateurs de Russie, la Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), Christiana Figueres, a appelé jeudi la communauté internationale à prendre des mesures concrètes contre le changement climatique lors des prochaines négociations sur le climat.

Ces désastres ont été « tellement dramatiques » que beaucoup d'autres catastrophes naturelles « ont été reléguées au second plan médiatique », a déclaré Christiana Figueres lors d'une conférence de presse à Genève, en Suisse.

« La science va démontrer comment ces événements sont liés au changement climatique qui est causé par l'activité humaine et les émissions de gaz à effet de serre », a-t-elle ajouté.

La Secrétaire exécutive a souligné que non seulement les gouvernements devaient préparer les sociétés au changement climatique mais qu'ils devront « franchir de nouvelles étapes » lors des négociations de la CCNUCC.

Le prochain cycle de négociations de la Convention se déroulera à Tianjin, en Chine, en octobre prochain, avant le Sommet sur le changement climatique de Cancun, au Mexique en novembre.

« L'urgence est grandissante pour les gouvernements de franchir ces nouvelles étapes à Cancun », a martelé Christiana Figueres. « Ils sont prêts à aboutir à un accord mais ils restent divisés sur le contenu », a-t-elle précisé.

Les gouvernements ont fait de nombreuses promesses sur les réductions des émissions de gaz, mais à Cancun doit se décider combien et quand doivent-ils parvenir à ces objectifs, a rappelé la Secrétaire exécutive de la CCNUCC.

Les pays industrialisés ont promis d'allouer 30 millions de dollars pour les pays en développement afin qu'ils puissent également adapter leur politique environnementale et lutter contre le changement climatique.

Plus de 100 millions de dollars par an ont été promis par les pays industrialisés d'ici 2020. « Des mesures concrètes sur comment remplir ces promesses sont nécessaires », a conclu Christiana Figueres.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Changement climatique : le GIEC estime que l'enquête indépendante renforcera ses travaux

En savoir plus





Coup de projecteur