Ban appelle le G20 à ne pas équilibrer les budgets sur le dos des pauvres

27 juin 2010 – Au Sommet des dirigeants des 20 principales puissances économiques mondiales (G20) réunis à Toronto (Canada) ce week-end, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé les participants à prendre des mesures immédiates pour aider les plus pauvres et les plus vulnérables grâce à des investissements.

"En aucun cas, nous ne devons équilibrer les budgets sur le dos des plus pauvres à travers le monde", a dit M. Ban aux dirigeants du G20, lors d'un dîner de travail samedi soir.

Le Secrétaire général de l'ONU participe à ce sommet de deux jours pour insister sur la nécessité d'accroître les efforts destinés à éradiquer la pauvreté et réaliser d'ici à 2015 les huit Objectifs du Millénaire pour le développement (réduction de l'extrême pauvreté et de la faim, amélioration de la santé et de l'éducation, autonomisation des femmes et développement durable).

S'exprimant lors du dîner de travail, M. Ban a déclaré que les gouvernements devaient investir et ne pouvaient pas dépendre seulement de la consommation pour se sortir de la récession mondiale.

Il a appelé à investir dans trois secteurs à haut potentiel : agriculture, croissance verte et systèmes de santé.

"Des populations en bonne santé, en particulier les femmes et les enfants, peuvent permettre de sortir les pays de la pauvreté", a dit M. Ban, appelant à des engagements concrets en faveur du récent Plan d'action conjoint pour la santé des femmes et des enfants.

Selon les experts, ce plan nécessitera 15 milliards de dollars pour pouvoir être mis en oeuvre immédiatement dans les 49 pays les moins développés, et jusqu'à 45 milliards de dollars par an d'ici à 2015.

Le Secrétaire général de l'ONU va organiser en septembre à New York un sommet de haut niveau pour encourager les pays à accélérer leurs efforts pour réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement.

En marge du sommet du G20, M. Ban a par ailleurs rencontré le Premier ministre d'Ethiopie Meles Zenawi. Il a également eu un entretien avec le Président de la République de Corée, Lee Myung-bak.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Au Sommet du G20, Ban Ki-moon va plaider la cause des plus vulnérables

Aucun résultat
Aucun résultat