La rénovation du siège de l'ONU est en bonne voie

L’ONU à New York

6 mai 2010 – Deux ans après le lancement de la rénovation du siège des Nations Unies, les travaux sont « sur les rails et dans les temps », a indiqué cette semaine le Directeur exécutif du projet, Michael Alderstein.

Le plan-cadre d'équipement (CMP), qui prévoit la rénovation complète du siège pour un montant d'environ 2 milliards de dollars, doit être achevé en 2013. Le bâtiment obsolète dont le système de sécurité est dépassé, deviendra un complexe moderne, plus sûr et plus respectueux de l'environnement.

En attendant, quelque 5.600 employés de l'ONU ont déménagés dans des bâtiments avoisinants le siège, au cœur de Manhattan. « La bonne nouvelle, c'est que ces bureaux temporaires sont adaptés, qu'il y a un consensus général sur leur bonne fonctionnalité et que l'objectif consistant à permettre à l'ONU de rester parfaitement opérationnelle pendant les travaux est atteint », s'est félicité Michael Alderstein dans un entretien au Centre d'actualités de l'ONU.

Il a confirmé que les délais seraient respectés. « Dès 2012, la tour principale qui abrite le Secrétariat sera rendue à ses occupants habituels. En 2013, tout sera terminé ».

Le Directeur exécutif du CMP a souhaité que les travaux, aménagements et autres mises aux normes qui pourraient s'avérer nécessaires dans le futur soient faits « sans attendre six décennies comme c'est le cas cette fois-ci ». « A l'avenir, l'organisation internationale devra entreprendre ce genre de travaux en moyenne tous les dix ans, pour que ces rénovations soient moins traumatisantes que celles en cours », a-t-il espéré.

Lors du lancement des travaux il y a deux ans, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avait souhaité que le complexe devienne un « exemple environnemental », en réduisant la consommation d'eau et d'électricité nécessaire à son fonctionnement et en y retirant tous les équipements ou matériaux toxiques, en premier lieu ceux constitués d'amiante. « Pendant que nous conduisons les travaux, nous ne perdons pas de vue les objectifs initiaux des fondateurs qui ont construit ce bâtiment il y a près de 60 ans : promouvoir un monde plus sûr et plus juste », avait déclaré Ban.

Une fois la rénovation terminée, le siège de l'ONU sera « extrêmement écologique, durable et bien conçu », a dit M. Alderstein. Ces travaux permettront une diminution drastique de la consommation énergétique. « La consommation d'eau et l'empreinte écologique du bâtiment seront réduites de 40% », s'est-il félicité, avant d'ajouter qu'il n'y aurait plus « de gaspillage comme dans les dernières décennies, à condition que la maintenance soit constamment assurée ».

Dans les prochaines semaines, les travaux de rénovations devaient prendre une nouvelle dimension et devenir beaucoup plus visibles avec la mise en place des échafaudages qui permettront la réhabilitation des façades pendant les deux prochaines années.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Rénovation du siège de l'ONU : Ban va inaugurer lundi de nouveaux locaux temporaires

En savoir plus





Coup de projecteur