Le Français Yazid Sabeg nommé Ambassadeur de bonne volonté de l'UNESCO

19 février 2010 – Le chef d'entreprise français Yazid Sabeg a été nommé Ambassadeur de bonne volonté de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) par la Directrice générale de cette Organisation, Irina Bokova.

Cette nomination reconnaît l'engagement de Yazid Sabeg au profit de la jeunesse, de son action en faveur de la diversité culturelle et de son soutien aux projets de numérisation du savoir, souligne l'UNESCO dans un communiqué.

Né en 1950 en Algérie, Yazid Sabeg, qui est docteur en sciences économiques, a été le plus jeune conseiller chargé des restructurations industrielles dans le cabinet du Premier ministre français Raymond Barre, son professeur d'économie à l'université.

En 1990, il a pris la direction de la Compagnie des signaux rebaptisée ultérieurement Communication et systèmes (CS). Cette société de près de 4.000 salariés est spécialisée dans l'intégration des systèmes d'information et de communication pour le secteur des télécommunications, des transports ou de la défense.

Yazid Sabeg a publié plusieurs ouvrages consacrés à la lutte contre les discriminations ethniques. Il est également l'auteur d'un « Manifeste pour l'égalité réelle » publié en novembre 2008. Depuis décembre 2008, il est Commissaire à la diversité et à l'égalité des chances auprès du Premier ministre français.

Les Ambassadeurs de bonne volonté de l'UNESCO mettent leur talent et leur renommée au service des idéaux de l'Organisation afin d'intéresser le public à ses activités.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L’UNESCO nomme une Equatorienne Ambassadrice de bonne volonté

En savoir plus





Coup de projecteur