Myanmar : L’éducation en manque de moyens

Des enfants victimes du cyclone Nargis au Myanmar.

10 juin 2009 – Un soutien renforcé à l’éducation est nécessaire au Myanmar, a conclu une conférence des donateurs organisée par l’ONU à Yangon mardi.

« On manque de matériaux d’apprentissage et d’enseignants qualifiés. Les opportunités pour les élèves qui quittent l’école ou pourrait suivre un apprentissage sont limitées », selon un communiqué de l’ONU au Myanmar.

La réunion des donateurs a été suivie d’une visite sur le terrain dans plusieurs villages du delta d’Ayeyarwaddy afin d’y constater les progrès accomplis depuis le passage du cyclone Nargis l’an dernier, dans la reconstruction des écoles gouvernementales et monastiques, la formation des enseignants et l’établissement de crèches et de centres de développement.

Cette visite a permis aussi de constater que les enfants remplissent des salles de classe n’ayant pour mur que des bâches en plastique.

Le cyclone Nargis a détruit plus de 4.000 écoles dont 1.255 se sont totalement effondrées. Jusqu"à présent, 1.400 écoles du Delta ont été réparées.

L’objectif est de mieux reconstruire d’ici à 2011. Près de 157 millions de dollars sont nécessaires pour le secteur de l’éducation sur les trois prochaines années.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Myanmar : Ban recommande plus de rigueur contre le recrutement d'enfants