Le nombre de chômeurs pourrait atteindre 239 millions en 2009 - BIT

Le directeur général du BIT, Juan Somavia.

28 mai 2009 – Le nombre de chômeurs dans le monde pourrait atteindre 210 à 239 millions en 2009, correspondant à un taux de chômage mondial compris entre 6,5 et 7,4%, selon de nouvelles prévisions révisées à hausse du Bureau international du Travail (BIT) publiées jeudi.

Dans son Point sur les tendances mondiales de l'emploi de mai 2009, le BIT estime une augmentation comprise entre 39 et 59 millions de demandeurs d'emploi par rapport à 2007 comme la fourchette la plus probable. L'ampleur réelle de l'augmentation dépendra de l'efficacité des dépenses budgétaires décidées par les gouvernements et du fonctionnement du secteur financier.

« Nous sommes témoins cette année d'une hausse sans précédent du nombre de chômeurs et des travailleurs susceptibles de tomber dans la pauvreté à travers le monde», a déclaré le directeur général du BIT, Juan Somavia. « C'est extrêmement inquiétant. Afin d'éviter une récession sociale mondiale, nous avons besoin d'un pacte mondial pour l'emploi pour faire face à cette crise et en atténuer les effets sur les populations. C'est notre responsabilité et le moment est venu d'agir».

Les projections révisées du nombre de travailleurs pauvres à travers le monde indiquent que 200 millions de travailleurs supplémentaires risquent de rejoindre les rangs des personnes qui vivent avec moins de 2 dollars par jour.

La crise frappe durement les plus jeunes. L'augmentation du nombre de chômeurs entre 2008 et 2009 devrait se situer entre 11 et plus de 17 millions. Le taux de chômage des jeunes pourrait passer d'environ 12% en 2008 à un taux situé entre 14 et 15% en 2009.

M. Somavia a mis en garde : l'expérience du passé fait craindre un décalage considérable de 4 à 5 ans en moyenne entre la reprise des marchés du travail et celle de l'économie. Il existe un risque que la crise mondiale de l'emploi «persiste» pendant plusieurs années.

Le rapport du BIT indique que 2009 correspondra à la pire performance mondiale jamais enregistrée en termes de création d'emplois. En outre, le rapport souligne que la main-d'œuvre mondiale augmente en moyenne de 1,6%, ce qui équivaut à environ 45 millions de nouveaux arrivants chaque année, alors que la croissance mondiale de l'emploi a reculé à 1,4% en 2008 et devrait chuter davantage, pour se situer entre 0 et 1% en 2009.

Selon le BIT, d'ici à 2015, quelque 300 millions de nouveaux emplois devront être créés rien que pour absorber la croissance de la population active.

Dans les économies développées et l'Union européenne, l'emploi total devrait se contracter cette année à des niveaux situés entre -1,3 à -2,7%. La région pourrait constituer 35 à 40% de la hausse totale du chômage mondial, alors qu'elle ne représente que 16% de la main-d'œuvre mondiale.

En Europe centrale et du Sud (hors UE) & CIS, nombre de chômeurs pourrait augmenter de 35% en 2009, l'emploi total devrait se contracter cette année à des niveaux situés entre -1 à -2,8%.

En Asie de l'Est, selon les estimations du BIT, lorsque la crise est survenue, 267 millions de personnes, soit plus d'un tiers des personnes employées, vivaient sous le seuil de pauvreté de 2 dollars par jour lors de la survenue de la crise, et il y avait environ 12 fois plus de personnes avec un emploi vulnérable qu'au chômage.

En Asie du Sud-Est et dans le Pacifique, une hausse relativement modérée du chômage est envisagée pour cette région, bien que les travailleurs et les entreprises des industries orientées à l'export soient durement frappés par la crise.

En Asie du Sud, environ 5% de la main-d'œuvre est au chômage mais presque 15 fois plus de personnes sont en situation d'un emploi vulnérable. Le nombre de travailleurs vivant avec moins de 2 dollars par jour pourrait augmenter de 58 millions entre 2008 et 2009.

En Amérique latine, le taux de chômage devrait grimper jusqu'à 8,4 ou 9,2% en 2009.

Selon les projections du BIT, le nombre de chômeurs pourrait croître de 25% au Moyen-Orient et de 13% en Afrique du Nord en 2009. L'emploi vulnérable devrait s'accroître à la fois au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Environ un travailleur sur trois dans chacune des régions occupe un emploi précaire, et ce ratio pourrait augmenter jusqu'à 4 sur 10.

En Afrique subsaharienne, environ 73% des travailleurs de la région se trouvent dans l'emploi vulnérable et ce chiffre pourrait dépasser les 77% cette année. La crise représente une sérieuse menace pour l'investissement dans les infrastructures et les biens d'équipement qui sont vitaux pour poursuivre le développement de la région.


News Tracker: autres dépêches sur la question

BIT : Le nombre de chômeurs dans le monde pourrait augmenter de 51 millions en 2009

Aucun résultat
Aucun résultat