La région Asie-Pacifique face à une triple menace - rapport

26 mars 2009 – Avec près des deux tiers des pauvres du monde et la moitié des catastrophes naturelles, la région Asie-Pacifique est à l'épicentre de trois crises qui la touchent durement : la récession économique mondiale, la hausse des prix alimentaires et énergétiques et le changement climatique, constate un rapport des Nations Unies publié jeudi.

Le rapport de la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l'Asie et le Pacifique (ESCAP) intitulé “Répondre à la triple menace sur le développement » note que le record de 147 dollars pour un baril de pétrole atteint en 2008, combiné au stockage et à la spéculation ont entraîné une hausse de plus de 150% du prix du riz, frappant le plus durement les plus pauvres.

Au même moment, près de 250.000 personnes sont mortes en 2008 des conséquences de catastrophes naturelles dans la région, représentant 97% de la mortalité mondiale, souligne le rapport.

« La convergence de ces menaces souligne la nécessité d'une approche globale en matière de développement », a déclaré la secrétaire exécutive de l'ESCAP, Noeleen Heyzer. « Non seulement il est urgent de relancer la croissance économique mais nous devons réfléchir où se situe cette croissance et à qui elle bénéficie », a-t-elle ajouté.

Des politiques macroéconomiques prudentes, mises en œuvre en réaction à la précédente crise économique qui avait balayé la région en 1997 ont soutenu la région Asie-Pacifique au début de la crise. Mais cette résistance a commencé à s'éroder, quand au quatrième trimestre de 2008 le commerce – le moteur de la croissance dans la région – est passé d'une croissance à deux chiffres à un déclin à deux chiffres.

La raison de ce retournement s'explique par le fait que l'économie de la région est plus intégrée avec le reste du monde qu'avec elle-même. Le commerce intra-régional ne compte que pour 37% des exportations de la région, contre 51% pour l'ALENA (Accord de libre échange nord-américain) et 68% pour l'Union européenne.

Le rapport encourage une augmentation du commerce et des investissements intra-régionaux en passant par une accélération de la mise en œuvre des accords régionaux de coopération économique et par une amélioration de la protection sociale. Actuellement seulement 30% des personnes âgées reçoivent une retraite et 20% de la population ont accès à une couverture médicale.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Crise : Le BIT appelle à un Pacte mondial pour l'emploi

Aucun résultat
Aucun résultat